LA CAPITAINE MAGALIE BAZEKENE A CÉLÉBRÉ SA 25e BOUGIE CE 11 DÉCEMBRE 2018 DANS LA LUCARNE DES DIABLES ROUGES FACE A LA TUNISIE

0
180

Un jour pas comme les autres aussi bien indélébile pour Bazékéné Magalie Scopheline, gardienne et capitaine des diables rouges du Congo Handball/Seniors dames.

Née le 11 décembre 1993 à pointe noire, Magalie Bazékéné a soufflé ce 11 décembre sur sa 25e bougie. Un jour d’allégresse et de bénédiction qui coïncide avec la rencontre Congo-Tunisie, match comptant pour la 5e place de la 23e Coupe d’Afrique des Nations de Handball seniors dames/Challenge Édith Lucie Bongo Ondimba, 2e édition.

Un match dont elle a été au point physiquement et mentalement en faisant de belles parades qui ont permis à ses coéquipières de prendre l’avantage au score et d’arracher la victoire face aux Tunisiennes (31-23).
Joyeuse, souriante et déterminée sur l’aire de jeu, Magalie Bazékéné a prouvé qu’elle a été à 100% dans sa peau de capitaine incontestée. ‘‘ Je ne suis pas contente de cette 5e place car ce n’était pas là notre objectif. Notre objectif était bien de gagner le podium hélas! Nous allons nous battre avec les dirigeants pour hausser le niveau. Pour cette compétition, nous avons donné le meilleur de nous, mais dommage’’ a dit Magalie Bazékéné, bien que joyeuse le jour de son anniversaire.

Sa biographie

Bazékéné Magalie Scopheline comme vous le savez a fait ses débuts au club Asoc de pointe Noire, à l’âge de 15ans avant de s’installer à Brazzaville où elle se lance avec Étoile du Congo.
Après Étoile du Congo, l’actuelle capitaine des Diables Rouges s’illustre avec Patronage de Brazzaville avant d’intégrer le groupe du club Abo Sport.

Plusieurs fois championne et meilleure gardienne du Congo, Magalie intègre en effet, l’ossature nationale depuis 2003 avec les juniors. Quelques années après elle devient senior. En 2010, elle devient capitaine des Diables Rouges, brassard qu’elle a bien su garder et gérer jusqu’à nos jours. Aujourd’hui, elle compte 200 sélections à l’équipe nationale.

Ses qualités et préférences

Dynamique, vaillante, respectueuse et assidue aux entraînements avec un esprit d’écoute, d’admiration et de motivation, la native de pointe noire Bazékéné Magalie Scopheline, aime la musique (profane et chrétienne). Elle admet les critiques et est une bonne conseillère vis à vis de ses coéquipières surtout sur le terrain, quand rien n’avancent entre elles.
Enfin, Scopheline est mère d’une progéniture de deux enfants (garçon et fille), elle adore manger du poisson salé aux légumes, plat qu’elle appelle « mon préféré ».

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 + 5 =