L’échange de vœux entre le président du conseil supérieur de la liberté de communication Phillip Mvouo et les professionnels de l’information et de la communication s’est déroulé ce 17 janvier. Une occasion pour Phillip Mvouo de souligner à tous égards les avancées et les insuffisances de ce secteur, tout en formulant quelques recommandations à mettre en œuvre au cours de l’année 2019.

« Les ouvriers des médias, les artisans de la parole et de l’écriture, les architectes de la communication, les templiers de la Démocratie, les foyers de dialogue, bref, vous avez eu vos assises. Vous les avez bien construites. Vous avez, à travers vos résolutions et recommandations, proposé au gouvernement et exposé à la société, la reforme que vous attendez dans votre domaine, pour contribuer efficacement aux grands changements dans notre société, portés par le gouvernement, moyens nobles de participer à l’édification de notre pays. » S’est félicité le président avant d’ajouter : « Deux journaux, naguère satirique, ont migré vers l’investigation. Il s’agit du Troubadour et de Polélé-Polélé.»

Puis, juste avant de clore ses propos, Phillip Mvouo a rappelé à l’ordre les responsables des organes de presse sur l’obtention de la carte professionnelle. « La carte d’identité professionnelle ou carte de presse est devenue une chimère aux yeux des professionnels de l’information et de la communication que vous êtes. (…) cette attitude reprochable et blâmable, parce que de total déni de la profession de journaliste, est encouragée par les promoteurs et dirigeants des médias qui n’ont fait d’effort qu’à entretenir l’anonymat de leur journalistes. D’où la tendance au mercenariat et/ou à la prédation journalistique. Avec la carte de presse, c’est la discipline qui s’instaure, c’est la protection et la sécurité du journaliste qui sont garanties.»

Enfin, satisfait de s’être bien fait compris par les journalistes, Phillip Mvouo a souhaité à tous ses vœux les meilleurs pour la nouvelle année 2019.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 + 2 =