»Il est difficile qu’il ait des survivants dans la Rav4. Ils étaient à vive allure et ont eu sûrement une crevaison car on a entendu un pneu s’éclater »

C’est ce que dit un témoin sur le lieu de l’accident survenu à 14 h ce 19 février sur le viaduc reliant Talangaï à kintélé. Arrivé sur le lieu à 15 h 36 min, sont remarqués quatre roues d’une Rav4 en l’air, du sang coule par terre, les pare-brises dispersées à une distance de plus de 20 m.

Une autre voiture percutée, cette fois ci une ‘‘BJ’’ s’est retrouvée avec une coque arrachée du côté du chauffeur.

Les sapeurs-pompiers n’ont pas tardé à secourir les victimes qui, selon les dégâts causés par l’accident leur vie est en danger.

À 18 h, les décombres étant présents sur le viaduc, un embouteillage a été constaté. En plus, de la consternation se lit sur les visages des passants, qui pour la plupart, accuse l’excès de vitesse comme cause de ce terrible malheur.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 × 9 =