Une photo de famille

La seconde session de l’atelier vacances dénommé ‘‘Fille Lelo, Femme Lobi’’ a été lancée le 03 Août par Esther Ahissou Gayama, présidente de la Fondation Jeunesse Étude et Développement (JED) à Brazzaville.

EXTRAIT DE L’INTERVIEW DE ESTHER AHISSOU GAYAMA

Le lancement de ladite session a été fait en présence des parlementaires et autres invités de marques qui ont visiblement apprécié les quinze jeunes filles retenues sur la base de leurs résultats scolaires jugés meilleurs.

Du 03 au 14 Août, ces collégiennes venues essentiellement des écoles publiques de la ville vont être formées et informées sur plusieurs thèmes qui touchent directement leur vie. Notamment, les violences à l’école, la sexualité, l’amour de la lecture, la culture général, la culture traditionnelle, l’importance des langues, le vivre ensemble et comment il est important de se sentir fièrement congolais.

Esther AHISSOU GAYAMA, Présidente de la JED

Ainsi, la présidente Esther Ahissou Gayama signifié « … nous sommes dans une bataille de représentativité de la femme et dans notre pays on ne peut pas ne pas prendre en compte le devenir de la jeune fille. Voilà pourquoi, modestement, cet atelier vacances fille lelo, femme lobi. Au cours de différentes communications en leur endroit, nous leur inculquant certaines valeurs de la manière la plus profonde et la plus directe. »

L’objectif de la JED à court, moyen et long terme à travers ces ateliers est donc de préparer les jeunes filles à ne pas abandonner les études quelles que soient les difficultés.

Parlant des difficultés, Esther Ahissou Gayama a reconnu que ces jeunes filles sont certes issues pour la plupart des familles à faible revenu, mais cela ne constitue pas un frein à leur réussite.

Une vue des jeunes filles sélectionnées

De même, la représentante de la ministre de la promotion de la femme Virginie Ndessabeka a saisi l’occasion pour exhorter les jeunes filles. « Persévérez, n’abandonnez pas vos rêves. Si vous avez une idée en tête, donnez-vous les moyens d’aller jusqu’au bout de ce que vous comptez réaliser. Donc ne vous laissez pas abattre par les difficultés… » a-elle encourager.

ENCOURAGEMENTS DE VIRGINIE NDESSABEKA

Au cours de la même cérémonie, les participantes de la première édition ont été présentées au public dont Ange Esther Bopassa, une fille qui passe en classe de 5e et brillante en Science de la Vie et de la Terre (SVT) qui se souvient de quelques enseignements. « J’ai pu retenir qu’on ne peut pas prendre les décisions à la hâte, il faut réfléchir. Même si y a plusieurs obstacles sur la route de la réussite, mais on doit regarder l’objectif… »

Quelques participantes de la première édition

Notons que promouvoir l’éducation de la jeune fille est l’une des vocations de la Fondation éducation et développement créée en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =