Photo d'archives

A l’occasion de la célébration de la fête internationale des travailleurs le 1er mai, l’Union des syndicats du Congo (USC) que préside Anne Marie Nzila appelle dans une déclaration, les Congolais à la solidarité en vue de lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

Anne Marie Nzila  exhorte toutes les forces vives de la Nation à unir leurs efforts pour vaincre ensemble un ennemi commun : le Covid-19. « … il n y a pas de plus fort, de plus intelligent, de plus faible, de plus puissant donc cessons avec ces barrières inutiles ; associons tous nos efforts pour faire face à cette pandémie car nous devrions construire ensemble ce pays. » exprime la présidente de l’USC, Anne Marie Nzila.

En effet, la présidente de l’USC a encouragé le personnel de la santé  dans leur bravoure, disponibilité ainsi que leur apport dans le processus de traitement des patients atteints du covid-19. Ces encouragements ont été  également adressés aux professionnels des médias qui ne cessent de véhiculer les informations sur la pandémie.

Anne Marie Nzila, Président de l’USC

Elle a par ailleurs souligné la participation de tous ceux qui font le ravitaillement des populations confinées dans les grandes agglomérations. « L’Union des Syndicats du Congo sollicite du gouvernement de conditionner aussi toutes les facilités accordées aux autres entreprises à la réintégration de tous les travailleurs mis en chômage technique pendant cette période de pandémie. La préservation des acquis et de l’emploi sont toujours notre priorité ». 

La pandémie du Covid-19 pourrait creuser les inégalités sociales  dans le monde  

Selon Anne Marie Nzila, l’économie congolaise a semblé fleurer une lueur d’espoir avec la signature de l’accord de facilitation élargie de crédit du Fonds monétaire international (FMI).

Ainsi, l’USC et ses partenaires ont « mené des actions de plaidoyer dans une dynamique internationale de la société civile auprès des partenaires techniques et financiers en vue de l’annulation de la dette des pays en développement dont le Congo. » souligne la déclaration.

Notons que dans cette déclaration, l’Union des syndicats du Congo semble prendre le taureau par des cornes et se servir d’exemple face à la montée galopante de cette pandémie.  L’humanité a célébré en cette année 2020, la fête des travailleurs sous la menace du Covid-19, dans une atmosphère sombre où la quasi-totalité de la population est confinée à domicile.

Certains travailleurs sont en chômage technique… D’autres, réquisitionnés pour les besoins imminents dans l’assistance sanitaire, alimentaire et sécuritaire ainsi les ouvriers dissimilés  travaillent d’arrache-pied pour leur survie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 × 26 =