Partant de l’expertise régionale, les ministres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, ont adopté ce 7 septembre à Brazzaville, le projet de déclaration sur la position commune des pays de la sous-région au sommet de l’action sur le climat.

« Notre choix d’aller uni à New-York procède de notre engagement commun de créer des synergies dans l’action en ce qui concernent les questions environnementales. » a dit en substance le ministre congolais des affaires étrangères, Jean Claude Gakosso, très ému par cette décision collective des pays de la sous-région, procédant à la clôture des travaux de ces assises.

Une vue du Bassin du COngo/Image DR

En effet, cet aboutissement heureux intervient après les étapes de Libreville (Gabon) et d’Abu-Dhabi (Arabie Saoudite). Ainsi, voulant privilégier les actes à de simples dires, les gouvernements d’Afrique Centrale viennent d’adopter ce projet qui sera présenté à New-York le 23 septembre prochain au sommet de l’action sur le climat, en marge de la 74e assemblée générale des Nations unies.

Cette déclaration  porte en soi un tableau saisissant, en ce qu’à travers ces lignes, les ministres de la CEEAC sont assez explicite sur les actions qu’ils font actuellement, et les projets qu’ils  entendent réaliser de manière concrète en toute responsabilité. Il s’agit notamment : des actions en matière de transitions énergétiques et industrielles ; des actions concernant les infrastructures, ainsi que celles en faveur de la jeunesse.

Lee White, Ministre gabonais des forêts

Autre aspect évoqué par les ministres est la gestion des fonds présents et avenirs devant financer la diversité des actions multiformes. Cette question a trouvé toute sa réponse dans la proposition de la Banque du Développement Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) de gérer toutes ces finances. Cela a été approuvée comme le confirme le ministre gabonais des forêts, Lee White « … Tout le monde est d’accord, il faut que notre banque gère les fonds. »

Ces travaux qui se sont achevés dans la soirée du 7 septembre ont suscité moult réactions positives de la part des participants. Le cas de la ministre congolaise de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault « C’est l’Afrique qui gagne, c’est le bassin du Congo qui gagne ! Aujourd’hui notre plaidoyer est entendu. L’Afrique va parler d’une seule voix. Vous savez, lorsque nous portons une cause comme celle de la protection de l’environnement, comme celle de la gestion durable qui inclut toute cette biodiversité qu’il nous faut conserver pour le reste du monde…  »

La ministre de l’Environnement Arlette Soudan-Nonault

Rappelons que les menaces du dérèglement climatique sont aujourd’hui une urgence mondiale qui exige l’implication  des pays forestiers (souvent en voie de développement) et des pays pollueurs (très industrialisés) pour réduire tant soi peu, les fléaux qui en découlent.

C’est dans ce sens que récemment à Paris en France que le président  de la commission du Bassin du Congo, le Congolais Denis Sassou N’Guesso a signé avec le président Français Emmanuel Macron, la lettre d’intention relative à l’initiative pour les  forêts d’Afrique centrale. Ce, dans le but de contribuer à réduire des émissions de CO2 liées à la déforestation et la dégradation des forêts.

 

2 COMMENTS

  1. As mentioned, traditional bag vacuums often create really a large number compared
    to they cleanup, as there is more often than not a spill with the dirt and
    dust when changing or losing bags, creating the mess that you had
    just cleaned up. Bagged vacuum cleaners usually are used in places like hospitals and offices where they do not have time for you to continue the equipment.
    When you’re buying, choose the machines with an airflow system that goes around the motor.

  2. They range from stationary blenders that have a blender jar having a blade at the bottom, with a rotating motor on the base, to blenders
    with a motor at the pinnacle, linked with a shaft with a blade in the bottom, which can be combined with
    any container – along with the container might be
    plastic or metal. Any recipe that mimics one from your Lifestyles book in the quantity and ratio is likiely to result in a similar consistency through corresponding
    blend cycle. Just before beginning employing a blender for smoothies,
    place in a little while doing your online research.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 × 19 =