UA-172952608-1

LE CONSEIL CONSULTATIF DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLE LES PARTIES PRENANTES A TRAVAILLER EN...

Le secrétaire permanent du conseil consultatif de la société civile et des ONG, Cephas Germain Ewangui entend booster les choses au sein de l'Institution...

LE 08 MARS EN QUESTION : JOURNÉE DES DROITS DE LA FEMME OU DÉPRAVATION ?

Au Congo-Brazzaville comme dans le reste du monde, le 08 mars a été une journée dédiée à plusieurs activités féminines qui marquent l’engagement  de...

CONGO/SÉNÉGAL : DENIS SASSOU N’GUESSO, PRÉSENT A L’INVESTITURE DU PRÉSIDENT MACKY SALL

Réélu à la tête du Sénégal à l’issue de la présidentielle du 24 février 2019, le président Macky Sall sera investi le 2 avril 2019 à...

PRÉSIDENTIELLE RDC: Martin FAYULU, LE DIFFICILE COMPROMIS D’UNE OPPOSITION RADICALE

C’est au terme de trois jours de négociations placées sous la houlette de la Fondation Koffi Annan que les opposants congolais ont choisi leur...

59e ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DU CONGO, QUE LA FÊTE COMMENCE !

Le peuple congolais s’apprête à vivre dans la cohésion et la fraternité, les festivités marquant les 59 ans de l’accession du pays à la...

RDC : ENFIN, LE RETOUR DU SPHINX !

La dépouille mortelle de l’ancien premier ministre et leader de l’opposition de la RD Congo, Etienne Tshissekedi Wa Mulumba est arrivée à Kinshasa dans...
PRESIDENTIELLE 2021 : LA DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE SOUTIENT LA CANDIDATURE DE DENIS SASSOU N’GUESSO

PRÉSIDENTIELLE 2021 : LA DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE SOUTIENT LA CANDIDATURE DE DENIS SASSOU...

L’entrée en campagne des Congolais vivant en France, initiée le 06 février à Paris par Richard Ossoma-Lesmois, présente un programme de gouvernement dans une...
PRESIDENTIELLE 2021 : EL HADJ DJIBRIL BOPAKA MISE SUR UN SCRUTIN APAISE Le président du conseil islamique du Congo, El Hadj Djibril Bopaka se dit satisfait des conclusions de la concertation politique de Madingou au cours d’un échange ce 03 décembre avec la presse. A l’occasion d’un point de presse animé à Brazzaville, El Hadj Djibril Bopaka est revenu sur le bien fondé des assises de Madingou tenues du 25 au 26 novembre dernier. Il se félicite de la qualité des débats et de l’ambiance qui a prévalu entre différents acteurs politiques et ceux de la société civile. Face à la communauté musulmane du Congo, il a signifié que le dialogue de Madingou est « un pont vers les élections libres et apaisées » avant d’ajouter « nous sommes partis à l’essentiel dans le sens que nous avons une obligation de la constitution avec des délais qui sont déjà connus ». En dépit de son satisfécit, le président du conseil islamique du Congo souligne les quelques irrégularités liées à cette grand-messe. Le cas de certaines doléances non prises en compte pourtant formulées dans le sens d’assainir le fichier électoral, constituant la pomme de discorde à l’orée de chaque bataille électorale. A l’instar « de la question de la biométrie qui nécessite beaucoup de temps dans le processus de sa mise en place ».

PRÉSIDENTIELLE 2021 : EL HADJ DJIBRIL BOPAKA MISE SUR UN SCRUTIN APAISÉ

Le président du conseil islamique du Congo, El Hadj Djibril Bopaka se dit satisfait des conclusions de la concertation politique de Madingou au cours...
PRÉSIDENTIELLE 2021 : LES ÉLUS LOCAUX DE LA MAJORITÉ PRESIDENTIELLE S’Y ENGAGENT ! Les conseillers municipaux de Brazzaville, constitués en collectif, appellent les populations à prendre massivement part au processus d’enrôlement des électeurs en vue du scrutin présidentiel du 21 mars prochain. L’invite a été formulée le 03 février à la mairie centrale lors du lancement de la campagne de sensibilisation citoyenne pour l’inscription aux listes électorales. La circonstance a connu un seul discours lu par le conseiller Michel Arnaud Ngakala, coordonnateur de ce collectif. Ce dernier, très enthousiaste, a interpelé ses collègues de s’impliquer pleinement auprès des populations brazzavilloises au fin de les inciter à s’inscrire en grand nombre sur les listes électorales. Dans son allocution, Michel Arnaud Ngakala a également rappelé les critères à remplir par tout électeur. « Quatre conditions sont exigées pour exercer son droit de vote : être de nationalité congolaise ; jouir de ses droits civiques et politiques ; être âgé d’au moins dix-huit ans révolu et s’inscrire sur la liste électorale » a-t-il signifié. Ainsi, pour atteindre leur objectif, les élus locaux vont prendre d’assaut chaque artère de la capitale afin de susciter l’intérêt des populations pour cette campagne d’enrôlement. Et, en si peu de temps, Michel Arnaud Ngakala rassure de démontrer la force des élus locaux de la majorité présidentielle par leur capacité à mobiliser le plus grand nombre d’électeurs pour assurer la victoire de leur ‘‘Champion’’, le candidat Denis Sassou N’Guesso. En outre, ce dernier a exhorté sur l’observation et la préservation de la paix au cours de cette période électorale. Selon lui, « il est donc nécessaire de rappeler à tous les citoyens et responsables politiques, l’importance de la paix et de la stabilité dans le pays pendant tout le processus électoral. Nous les invitons à œuvrer pour la paix ». Notons qu’un folklore de tam-tams et de danse traditionnelle exécuté par un groupe de percussionnistes a planté le décor et l’ambiance de la cérémonie.

PRÉSIDENTIELLE 2021 : LES ÉLUS LOCAUX DE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE S’ENGAGENT !

Les conseillers municipaux de Brazzaville, constitués en collectif, appellent les populations à prendre massivement part au processus d’enrôlement des électeurs en vue du scrutin...
Président Marien Ngouabi

42 ANS SANS MARIEN NGOUABI!

Le 18 mars 1977-18 mars 2019, déjà 42 ans depuis la disparition du 3e président de la République du Congo, le commandant Marien Ngouabi,...

Dernières Articles