La vérité sur le dérèglement climatique et toutes les conséquences qui en découlent, imprime ses marquent dans notre environnement au fil des années. Ce 17 juillet encore au petit matin, les Brazzavillois ont été surpris par une pluie en pleine saison sèche.

« Oyo mokili ebaluki, mvula monene  na kati-kati Ya elanga! »

Ce qui signifie « C’est vraiment le monde à l’envers, une pluie en pleine saison sèche ! » Exclame en lingala, une vendeuse de pain surprise par cette averse.

Il était 4h45mn, au petit matin, lorsque poussés par un vent doux et frais, des gros nuages sombres dans leur roulement, accompagné de quelques éclairs se sont rapprochés assez rapidement, couvrants le ciel. Quelques minutes plus tard, aux environs de 5h, de petits coups de terre ont retentit parsemant dans le ciel, le bruit de leur rugissement. Puis, d’un coup sec, le ciel s’est fondu en une pluie abondante qui a surpris plus d’un en cette période de saison sèche.

La tombée de cette pluie inattendue en ce mois de juillet, vient raviver notre conscience collective sur les mutations en cours sur la terre et  que le continent africain n’en est pas du tout épargné. Qui sait? Peut-être que d’ici là, les pluies s’étendront plus que la saison sèche serait plus courte. En tout cas, l’écologie planétaire est en danger, prenons-en conscience !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 ⁄ 4 =