Utilisateurs du Roaming en Afrique

La mise en œuvre du free roaming entre le Congo et Gabon  est effective depuis le 1er janvier 2020. Cela a été confirmée à l’issu de la deuxième réunion des comités techniques nationaux des deux pays, organisée du 30 au 31 janvier à Brazzaville.

L’aboutissement heureux du processus de la mise en œuvre du free roaming  entre le Congo et le Gabon est le fruit du leadership affirmé des autorités de régulation ARPCE Congo sous la direction de Yves Castanou et ARCEP Gabon de Lin Mobo. Donnons ainsi, une suite satisfaisante à la dernière réunion technique tenue à Libreville du 04 au 05 décembre 2019.

Ainsi, les comités nationaux techniques ont procédé à la validation d’un modèle de collecte de données, la définition d’une stratégie de lutte contre la fraude et l’élaboration d’un plan de communication.

Vu de la salle

En ce qui concerne les tarifs, il a été décidé que la terminaison d’appel entre opérateurs (I.O.T) est fixée à 19 F CFA, conformément au procès-verbal du 05 décembre 2019.

Par ailleurs, la réception des appels, pour un abonné en roaming est gratuite au Congo et au Gabon ; l’appel émis par un abonné en roaming est facturé à 158 F CFA et l’appel international du Congo vers le Gabon ou vice versa est facturé au même prix. Puisque la taxe sur la terminaison d’appel international entre les deux pays est supprimée.

Cela fait déjà le bonheur des usagers qui pourront dorénavant communiquer à un prix économique et se voient pallier les tracasseries d’il y a quelques temps. A souligné pour le compte de l’ARCEP Gabon, le directeur à la recherche du développement et de l’innovation, Eugène Pamba Capo-Chichi « … les voyageurs étaient obligés de prendre la puce du pays local visité. Aujourd’hui, j’ai conservé ma puce du Gabon, je reçois mes appels gratuitement et j’appelle à 158 F CFA vers le Gabon. Donc c’est pour le bénéfice de nos deux pays ».

Eugène Pamba Capo-Chichi

Reste maintenant aux opérateurs de téléphonie mobile des deux pays de s’approprier du free roaming sur le trafic voix et à implémenter dans les meilleurs délais le Free Roaming Data. Ceux-ci doivent aussi privilégier sur le plan technique, l’utilisation des liens directs afin que le trafic interafricain reste en Afrique. Surtout que le free roaming entre le Congo et le Gabon répond à deux exigences : la mise en œuvre de l’initiative SMART AFRICA et l’intégration sous régionale.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 11 =