Le Ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebomé

Les épreuves du baccalauréat technique et professionnel, session du 29 juin débutent ce mardi sur l’ensemble du territoire national.  Prélude à cela, le nouveau ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebomé a énoncé ce 28 juin 2021, les nouvelles mesures à observer par les acteurs pour que triomphe le sens du mérite.

Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, désireux de faire appliquer à la lettre les nouvelles mesures édictées par la 23e session du conseil national de l’enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi tenue à Brazzaville au mois de septembre 2020, s’est directement adressé à l’équipe pédagogique, aux parents d’élèves et surtout aux candidats.

SUIVEZ EN VIDÉO L’EXTRAIT DU MESSAGE DU MINISTRE GHISLAIN T. MAGUESSA EBOMÉ

Il a d’abord confirmé que cette année « les épreuves du baccalauréat technique et professionnel se déroulement en un seul tour comprenant une phase écrite et une phase pratique. Cette réforme est capitale puisqu’elle minimise le temps et le coût de l’organisation des examens d’Etat dans un contexte plombé par la double crise économique et sanitaire. (…) Elle offre aussi des avantages à nos candidats qui désormais seront évalués en mettant en relief le rapport de pondération entre les coefficients des épreuves de spécialités et ceux des épreuves de transversalités dont l’avantage est de garantir le caractère technique et professionnel de l’évaluation. »

Puis, à la corporation enseignante, le ministre  a rappelé la noblesse du métier de l’enseignement qui « se fortifie quand nous l’accompliront avec devoir et abnégation. Enseigner est le haut sacerdoce républicain et humain. (…) Les pratiques répréhensibles ne doivent en aucun cas venir de nous, boucliers des valeurs républicaines. Nous sommes des passeurs de sens, les passeurs d’avenir et les promoteurs de l’humanité responsable. A ce titre, notre mission dans les centres d’examens doit être revêtue du sceau de moralité. »

Justement dans cette même perspective, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé en appelle au sens de responsabilité des parents d’élèves car « il est venu le temps où les parents doivent s’initier au culte du mérite et de l’exemplarité, source à laquelle nous avons été abreuvés. Il est venu le temps où les parents doivent soustraire nos enfants des pratiques nauséeuses qui dévoient le jugement qu’ils font de nous et fortifient une forme de congolo-pessimisme contenu dans des lapalissades  yo moto oko bongisa Congo. »

Le Ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebomé

Enfin, aux candidats le ministre de l’enseignement technique et professionnel a martelé pour le refus systématique de croire aux marchands de rêves et diseurs de bonnes aventures.

« Je sais que chacun de vous est porté par le désir ardent de réussir. Ce désir doit être porté par les efforts consentis pendant les neuf mois de l’année scolaire. Ne vous soumettez pas aux vendeurs d’illusions qui vous disent qu’il y a une autre technique pour réussir que celle d’avoir assimilé et capitalisé les connaissances et savoir enseignés. Il vous faut plus de sérénité et de confiance pour traiter les sujets. » a-t-il exprimé.

Cela dit, ils sont au total 19.632 candidats à passer ce bac technique et professionnel soit une augmentation de 1.785 candidats par rapport à l’année précédente. Ainsi, Brazzaville et Pointe-Noire regroupent à elles-seules 16.559 candidats répartis dans 80 centres sur 99 de l’ensemble du territoire national.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 + 11 =