La célébration de la proclamation de la République du Congo a donné lieu à une cérémonie en format réduit ce 28 novembre à la place de la République, sous l’égide du président Denis Sassou N’Guesso. Le contexte Covid-19 a influencé quelques us et coutumes liés au rituel de cette célébration. D’où l’on a constaté l’absence du grand public, l’ambiance folklorique des groupes et orchestres de tout genre. Cependant, le caractère symbolique a été préservé. Cela, par la levée du tricolore national, la disposition des troupes d’honneur ainsi que la présence des corps constitués et diplomatiques. La 10e édition des 62 ans de la naissance de la République a eu un caractère bref, mais solennel autour du thème « L’unité, la paix et le patriotisme, pour consolider la République et vaincre la Covid-19 ».

La célébration de la proclamation de la République du Congo a donné lieu à une cérémonie en format réduit ce 28 novembre à la place de la République, sous l’égide du président Denis Sassou N’Guesso.

Le contexte Covid-19 a influencé quelques us et coutumes liés au rituel de cette célébration. D’où l’on a constaté l’absence du grand public, l’ambiance folklorique des groupes et orchestres de tout genre.

 

La célébration de la proclamation de la République du Congo a donné lieu à une cérémonie en format réduit ce 28 novembre à la place de la République, sous l’égide du président Denis Sassou N’Guesso. Le contexte Covid-19 a influencé quelques us et coutumes liés au rituel de cette célébration. D’où l’on a constaté l’absence du grand public, l’ambiance folklorique des groupes et orchestres de tout genre. Cependant, le caractère symbolique a été préservé. Cela, par la levée du tricolore national, la disposition des troupes d’honneur ainsi que la présence des corps constitués et diplomatiques. La 10e édition des 62 ans de la naissance de la République a eu un caractère bref, mais solennel autour du thème « L’unité, la paix et le patriotisme, pour consolider la République et vaincre la Covid-19 ».
L’arrivée du couple présidentiel

Cependant, le caractère symbolique a été préservé. Cela, par la levée du tricolore national, la disposition des troupes d’honneur ainsi que la présence des corps constitués et diplomatiques.

La 10e édition des 62 ans de la naissance de la République a eu un caractère bref, mais solennel autour du thème « L’unité, la paix et le patriotisme, pour consolider la République et vaincre la Covid-19 ».

Ainsi, sans discours officiel, la cérémonie a été marquée par des citations de sagesse extraits des livres et discours du président de la République tenues à diverses occasions.

L’exercice a été accompli par dix élèves du lycée de la Révolution vêtus aux couleurs de la République, drapelet en main. Parmi morceaux choisis, on note entre autres « chacun veut vivre aux frais de l’Etat, mais tout le monde oubli que l’Etat vit aux frais de chacun » ; « C’est par le bien faire que se crée le bien-être » ; « Ne cherche pas à tenir le serpent avec la main d’autrui ».

La célébration de la proclamation de la République du Congo a donné lieu à une cérémonie en format réduit ce 28 novembre à la place de la République, sous l’égide du président Denis Sassou N’Guesso. Le contexte Covid-19 a influencé quelques us et coutumes liés au rituel de cette célébration. D’où l’on a constaté l’absence du grand public, l’ambiance folklorique des groupes et orchestres de tout genre. Cependant, le caractère symbolique a été préservé. Cela, par la levée du tricolore national, la disposition des troupes d’honneur ainsi que la présence des corps constitués et diplomatiques. La 10e édition des 62 ans de la naissance de la République a eu un caractère bref, mais solennel autour du thème « L’unité, la paix et le patriotisme, pour consolider la République et vaincre la Covid-19 ».

Le départ du président de la République, Denis Sassou N’Guesso après embrassade avec quelques élèves a marqué la fin de la cérémonie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =