Image de la population congolaise en libre circulation

À compter du lundi prochain, quelques secteurs d’activités pourront reprendre. Le gouvernement a annoncé ce 16 mai 2020 son plan de deconfinement, présenté par le premier ministre Clément Mouamba  dans l’optique d’assouplir des mesures de riposte au Coronavirus prises il y a deux mois.

Après avoir passé au crible la situation épidémiologique imposée par le Coronavirus en République du Congo, le premier ministre n’est pas passé par quatre chemins pour dévoiler son plan de deconfinement. Une mesure d’allégement qui donne la priorité entre autres au social, durement touché par les coups du confinement.

Clément Mouamba a donc annoncé une dizaine de mesures jugées prioritaires dont : La reprise du travail à partir du lundi 18 mai, la réouverture des établissements scolaires à la date du 01 juin uniquement pour les élèves en classes d’examen.

Le Premier Ministre Clément Mouamba dévoile le plan du deconfinement

Le premier ministre a également annoncé la reprise des activités dans le secteur des transports en commun. En tablant sur un certain nombre de consignes à respecter. À l’instar du nombre de personnes à bord, 3 pour les taxis ; 10 pour les bus type Hiace ; 2 passagers assis par rangée pour les  Coasters ; 30 pour les petits bus de la Stpu et 50 pour les grands bus de la même société.

Ainsi, pour réglementer les choses, le port du masque est de mise pour tous les chauffeurs, contrôleurs et passagers. À ces mesures, il faut ajouter le nombre des jours de vente dans les marchés domaniaux qui passe de 3 à 5 jours. Sans oublier la suppression des autorisations de sorties délivrées par diverses administrations en période de confinement.

Nonobstant cet assouplissement, plusieurs mesures restent inchangées. Il s’agit du couvre-feu qui demeure jusqu’au 31 mai prochain sur le territoire national ainsi que d’autres lieux jugés moins prioritaires comme les débits de boissons, restaurants et hôtels non réglementés. Ce, en raison du danger qui plane encore sur le monde et de la montée en puissance des cas de Coronavirus au Congo : 412 dont 15 morts et 110 guéris à ce jour. Clément Mouamba a pour la circonstance appelé à la vigilance de tous.

Clément Mouamba face au membre du gouvernement

Par ailleurs, il a mentionné que les acteurs publics feraient feu de tout bois afin de protéger la population et éviter l’hécatombe. Pour ce faire le gouvernement procédera à la distribution des masques dans les jours à venir. Selon lui, 778.000 masques sur les 1.500.000 commandés sont déjà disponibles.

Il sied de noter que ces mesures d’assouplissement pourront tant bien que mal être revues en raison de l’évolution de la pandémie au niveau national.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
32 ⁄ 8 =