Dieudonné Bantsimba prend les commandes

Dans le souci de satisfaire les attentes des agents de la mairie sur le plan administratif et financier ainsi que la population dans le domaine de l’assainissement, le nouveau maire Dieudonné Bantsimba a intérêt à prendre toute sa responsabilité.

L’urbaniste de 63 ans semble connaître des maux qui minent son administration tant au niveau interne qu’externe. Notamment, l’irrégularité dans le paiement des salaires des agents et retraités municipaux, le manque de transparence dans la gestion des recettes municipales. Aussi et surtout, l’attribution des postes de responsabilité par affinité.

A ceux-là s’ajoutent les difficultés auxquelles sont confrontés les Brazzavillois : le transport, le manque d’éclairage public, l’occupation anarchique des espaces publics, l’insalubrité, sans omettre l’insécurité devenues monnaie courante. Dieudonné Bantsimba, conscient de cette charge énorme qui pèse sur lui,  a promis y remédier avec le temps.

Photo de famille des conseillers sous la conduite de Guy Marius Okana avant l’élection

Le nouveau maire de la ville a décliné en dix axes, la démarche à exécuter tenant compte du plan d’action quinquennale 2017-2022, au cours de son allocution d’investiture. Ce sont, la gestion administrative ; les infrastructures de transport ; les questions d’environnement et de santé publique ; le développement économique ; l’amélioration du système du transport urbain ; le sport et les loisirs ; la synergie des acteurs ; la coopération décentralisée ; le respect des règles d’urbanisme et perspectives de développement. Ceux-ci ont été dévoilés après son élection à l’unanimité à la présidence du conseil départemental et municipal.

LES 10 AXES DÉVOILÉS PAR DIEUDONNÉ BANTSIMBA

Interrogé à cette occasion, le conseiller Marien N’gouabi Ikama a indiqué « … mes impressions sont de joie. (…) nous avons le devoir de l’accompagner. Avec son expérience et son profil, je pense qu’il fera mieux ».

Marien N-Gouabi Ikama en plein vote

APPUYEZ SUR PLAY POUR ÉCOUTER L’INTÉGRALE INTERVIEW AVEC MARIEN N’GOUABI IKAMA

Le nouveau patron de l’hôtel de ville est un ancien de la maison qui a rendu de loyaux services dans ses fonctions. C’est pourquoi, les quelques exégètes venus pour la circonstance n’ont pas hésité à exprimer leur satisfecit et le souhaiter un bon retour à travers des affiches.

Edgar Okoko, agent municipal depuis 1989 explique « L’honneur de cette affiche, c’est pour montrer aux populations que les agents municipaux attendaient leur fils. (…) Nous sommes aujourd’hui à dix mois d’arriéré de salaire ».

Edgar Okoko brandi une affiche

Notons que Dieudonné Bantsimba qui remplace Christian Roger Okemba, ancien maire congédié pour une affaire de malversation financière est élu le 22 mai pour un mandat qui prendra fin en 2022. Au total, 101 conseillers locaux ont participé à l’assemblée générale élective dont 98 voix, 3 bulletins nuls.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 − 5 =