El Hadj Djibril Bopaka/ Crédit photo First Médiac

L’actuel président de l’Union nationale des opérateurs économiques du Congo (Unoc), dont il est le fondateur depuis 1985, El Hadj Djibril Bopaka a su affuter son habileté commerciale et politique qui fait de lui une personnalité charismatique.

Rigoureux, influent, travailleur, incorruptible et très religieux, ce sont là des qualificatifs que donnent les observateurs lorsqu’on parle de Gabriel El Hadj Djibril Bopaka. Il est engagé dans la vie politique depuis 1990 au côté du président de la République Denis Sassou N’Guesso, « un grand homme auquel il a  passé 5 ans de maquis ensemble à Oyo dans les périodes de disette. »  El Hadj Djibril Bopaka est également un grand artisan du changement de la constitution. Depuis près de 13 ans, il est décoré Grand officier de l’ordre du mérite congolais. Son parcours socio-professionnel ne cesse d’inspirer des générations.

Sa carrière professionnelle

En effet, l’homme s’est fait une place dans l’arène des entrepreneurs congolais en gravissant des échelons avec acharnement et détermination.

Dans les années 70, El Hadj Djibril Bopaka est chargé de gestion de stock des établissements Jackson. De 1973 à 1974, il est devenu contrôleur général dudit établissement. Une année après, il est nommé chef du personnel à la boulangerie Charlie. La même année, il crée et gère des entreprises Congo Business Coopération (CBC), étant en sous-traitance auprès des établissements Peintex-Bedar.

El Hadj Djibril Bopaka/ Crédit photo First Médiac

De 1976 à 1997, l’entrepreneur a créé et géré l’entreprise ‘‘ETRACOB’’ Briqueterie et Menuiserie ; la quincaillerie ‘‘Bopaka Peinture Muana Mboka’’ et l’entreprise Bopaka Import Congo. Depuis 1998 jusqu’à nos jours, il est Président Directeur Général du Groupe des Entreprises Bopaka Congo International (GEBCI).

Son esprit d’ouverture et son caractère engagé lui permettra de prendre part à l’échange d’expérience pour le compte de l’OAC, avec l’Observatoire Anti-corruption du Congo, du Rwanda sur la fraude, la corruption et la concussion, en 2015 à Kigali. Puisque bien avant, El Hadj Djibril Bopaka a été séminariste à l’atelier de formation avec l’Observatoire Anti-corruption sur la lutte contre la corruption, organisé en 2010, par l’ambassade des USA au Congo qui a connu la participation des experts du FBI. Pareil en 2004 par cette même ambassade et également en 2003, cette fois-ci par l’Union européenne.

APPUYEZ SUR PLAY POUR SUIVRE EL HADJ DJIBRIL BOPAKA SUR LA DETTE INTERIEURE DE L’ETAT

Sous l’ombre d’une expérience professionnelle remarquable, se cache un domaine de compétence si riche auquel un tri peut être élucidé.

Ainsi, El Hadj Djibril Bopaka a occupé plusieurs postes dans les commissions de gestion de l’économie dans de nombreuses institutions nationales et internationales : Vice-président de l’organisation des opérateurs économiques des pays africains en voie de développement (OPAD) 1985-1990 ; vice-président de la chambre de commerce de Brazzaville en 1986; Membre du comité de gestion des Fonds de garantie, ministère de commerce 1987-1990 ; président de commission de Réflexion de l’adaptation des politiques de la BDEAC face à la mondialisation à Yaoundé au Cameroun de 1989 à 2002.

Sa vie associative et militantisme

En 2020, il est élu 1er vice-président des confessions religieuses du Congo et depuis 2009 jusqu’à nos jours, il occupe la présidence du Conseil supérieur islamique du Congo (CSIC). El Hadj Djibril Bopaka devient le 21 octobre 2019, président des réseaux des acteurs du secteur privé de lutte contre la malnutrition.

APPUYEZ SUR PLAY POUR SUIVRE EL HADJ DJIBRIL BOPAKA ET AUTRES SYNDICATS PATRONAUX

En 2015, il est membre et délégué du Pôle de consensus de Sibiti. Elu président de la plateforme de la société civile ‘‘Œil du Peuple’’ en 2014.  Coordonnateur général du collectif de la société civile du Congo en 2013. Il est premier vice-président de la coordination des associations et réseaux de la société civile (CARESCO) en 2003.

Président d’honneur des ‘‘Bâtisseurs sans frontière’’ auprès de l’UNESCO en France e, 2002 et en 2001, il est Fondateur et Président natiuonal de l’Organisation pour l’Unification du Peuple dans la Paix et le Développement (OUPD). El Hadj Djibril Bopaka a occupé plusieurs autres titres tant civils que politiques que nous n’avons pu mentionner que l’essentiel.

Ses œuvres et son engagement sur le plan national et continental lui a valu plusieurs distinctions honorifiques : en 2013, il a reçu un diplôme d’honneur pour ‘‘Services rendus à titre privé’’ du Congo, par le ministère des petites et moyennes entreprises. Elevé à titre exceptionnel et nommé à titre normal dans l’Ordre des mérites en 2010.

El Hadj Djibril Bopaka/ Crédit photo First Médiac

Il est nommé ambassadeur de la Paix Mondiale par la Fédération Mondiale pour  la Paix Universelle en 2005. En 2003, Bopaka a reçu le Prix d’excellence ‘‘Action pour le développement’’ par la CEMAC. Il est distingué Commandeur dans l’ordre du mérite congolais ; distingué à l’ordre du dévouement congolais et Distingué au rang de Grand Officier de l’ordre du mérite congolais (2002, 1998, 1997, 1991).

Né le 20 juin 1954 à Mossaka dans la Cuvette, El Hadj Djibril Bopaka a forgé son esprit dans la pratique du Karaté, ceinture noire 2e dan depuis 1980. Père de famille dévoué et aimant, il est un vétéran de la vie économique congolaise. Il est engagé et toujours disposé à faire profiter de son expérience face aux mutations actuelles.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 × 5 =