Image DR

Décédé le dimanche 4 août à Ivry près de Paris des suites d’une longue maladie, le retour du corps du célèbre artiste congolais est très réclamé. Ce, pour des funérailles à la hauteur du talent incontesté de l’une des plus belles voix de la musique congolaise. Affirme sa famille biologique.

L’annonce de sa disparition a été un véritable coup de tonnerre qui a ébranlé le quotidien de ses nombreux fans à Brazzaville, Kinshasa et par-delà le monde. Pourtant, depuis quelque temps en effet, l’artiste musicien qui a fait la pluie et le beau temps des mélomanes brazzavillois et kinois dans les années 85 était souffrant, rangé par une maladie qui selon ses proches lui aurai réduit sa faculté de langage.

Fernand Mabala, artiste musicien

Du haut de ses 60 ans, malgré la distance entre Brazzaville et Paris où le chanteur s’était installé depuis 1989, les nostalgiques de l’époque lui sont restées fidèles et savourent encore à ‘‘chaudes de larmes’’ ses tubes devenues de véritables chef d’œuvres de la chanson congolaise. A l’instar de Yatama, le titre a su peindre l’absence et les retrouvailles entre amoureux, à travers un clip inédit qui a vite emballé les mélomanes avec une espèce de danse saccadée  dite “Patakani”. Un véritable succès fou réitéré à travers d’autres chansons comme : Ainsi va la vie, Avis de recherche, Ediama-Diamant, Tantôt oublions, Mbémba, Visa long séjour, Ainsi va la vie, …

Né en septembre 1959, de son nom de famille Fernand Milandou, l’interprète et chanteur est revenu sur le devant de la scène après une longue période d’absence avec l’album ‘‘Antibiotiques’’ en 2009, suivi de son Best of de 1985 à 2012.

Avec la chanson du même nom, le grand Moumbafouneur s’affiche en grand sapeur, habillé en Jeans, foulards et costume de haute facture. Sans oublier sa marque de prédilection, JM Weston, pour ce qui est des chaussures « Crocco ». Dans le texte pourtant banal, le charme et sa puissance vocale ont suffi pour en faire un véritable hit : « Totapène, Antibiotiques, terramycine, Au secours… Moto akokufa pona maladi ya bolingo o o ! ». Ce refrain raisonne encore dans les points chauds de Brazzaville…

Ainsi donc va la vie !

7 COMMENTS

  1. Make That Shot an Espresso – A single serving of espresso is known as an espresso shot.
    This can be a machine manufactured from metal, so it’s heavy duty
    and may last. Summary – This product has everything you need in the espresso
    machine as well as the undeniable fact that it can be being
    sold online at a affordable price.

  2. The form of laser level you will need obviously is dependent upon the
    kind of job. Make sure that the fishing line of sight from your area
    that this laser leveler for the workshop(s)
    is clear, you don’t want to inadvertently block a line that is certainly
    being projected on the surface. There are two sorts that dominate the market today, a tripod
    mounted unit is more expensive, however, if you are looking at accuracy,
    it cannot be beat.

  3. Think of all the money I’ve saved and you’ll save by without having
    to attend the hair salon per week for deep conditioning
    treatments or for a roller set. The last option you will want to consider and browse reviews about is actually you will want normal style unit or possibly a mounted
    hair dryer. Are you looking for an replacement for own this blow dryer
    at economical rates.

  4. Unlike treadmills and elliptical exercise machines, the cost of a stationary bike doesn’t necessarily indicate
    its quality and you’ll get a quality machine for under $1,000.
    The first step is settling on make use of a equipment rather than joining a gym, or
    in addition to a gym membership. This kind of bike trainer is simply bike stand with a mount in which the rear wheel is from the ground.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 × 16 =