Le vœu de la Force montante congolaise (FMC) est formulé le 10 octobre, à l’issue de son premier congrès extraordinaire qui place Valdim Mvouba au poste du premier secrétaire général.

Après plusieurs heures de suspens, le verdict est enfin tombé. La FMC dispose d’une nouvelle corporation composée de 13 membres au secrétariat permanent avec bel et bien à sa tête, Valdim Mvouba.

À peine élu, le nouveau secrétaire général a défini son champ d’action. Les yeux rivés aussitôt sur la présidentielle de 2021, il a, au nom de la Force montante congolaise, appelé le président de la République Denis Sassou N’Guesso à être candidat à ce grand événement de Mars 2021. Tout en affirmant le soutien indéfectible de la structure.

Juste Bernadin Gavet congratule son successeur Valdim Mvouba

Aussi entre hommage et reconnaissance, Valdim Mvouba n’a pas fait l’économie de son vocabulaire politique en faisant preuve de sa gratitude à l’endroit de son prédécesseur Juste Bernardin Gavet.

Les travaux du premier congrès extraordinaire de la FMC ont été également une aubaine de corriger, durant deux jours, certaines irrégularités au sein de cette union.

Saluant le tact avec lequel les congressistes ont mené à bien les débats, le secrétaire général du Parti congolais du travail, Pierre Moussa s’est réjoui de cette maturité.

La nouvelle équipe de la FMC

La nouvelle configuration de la FMC procédera les jours à venir à une série d’activités liée au renforcement de ses instances départementales.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 − 29 =