Image DR

La Force montante congolaise (Fmc) a annoncé la tenue de son tout premier congrès extraordinaire du 9 au 10 octobre prochain, dans un format restreint en raison de l’épidémie de Coronavirus.

Le congrès qui se tient 7 ans après la création de la FMC, pépinière du Parti congolais du travail (Pct), est une occasion pour cette association politique de restructurer ses instances dirigeantes afin d’asseoir les bases solides et de mieux préparer les batailles électorales à venir.

C’est la présidentielle de 2021 où semble -t-il, la contribution de la FMC en termes de mobilisation des masses aux côtés d’autres familles politiques de la majorité présidentielle reste un atout.

Image DR

Lors de la 3e session extraordinaire de la FMC tenue le 19 septembre dernier, le secrétaire général du Pct avait appelé cette organisation juvénile à cultiver les valeurs de paix et de concorde nationale en lieu et place de la haine et division.

LIRE AUSSI: LENTEMENT, MAIS SUREMENT VERS 2021

Ce congrès est donc un moment idéal pour rompre avec ces mauvaises habitudes au sein de la Fmc. Il constitue aussi une étape décisive de dresser un bilan à mi-parcours de la Force montante congolaise, née en 2013, portant à sa tête Juste Bernadin Gavet au poste de secrétaire général jusqu’à ce jour.

Ces assises qui seront patronnées par le secrétaire général du Pct, Pierre Moussa vont entre autres tabler sur le cadre juridique de la Fmc, relatif à son autonomie dans la sphère de prise de décisions. A en croire nos sources, le Fmc passera d’une association affiliée au Pct à une union.

Il faut signaler également que ce congrès se tient conformément aux recommandations du 5e congrès extraordinaire du Pct tenu du 27 au 30 décembre 2019.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 − 2 =