À compter du 10 octobre prochain, les deux élus locaux du département de Brazzaville vont rencontrer plusieurs couches de la société en vue d’échanger sur les questions d’intérêt national.

Gille Latran Ngabangui et Marlin Dominique Okémba ont conjointement animé ce 30 septembre, un point de presse dont l’objectif est de révéler le sens des activités qu’ils organisent à partir de la date prévue.

Au nombre desquelles, des séances d’échanges sur la pandémie de Coronavirus, l’insécurité à Brazzaville orchestrée par le phénomène ‘‘bébé noir’’ et la présidentielle de 2021.

Vue des participants

Ces deux conseillers municipaux ont exprimé le bien-fondé de leur plan d’actions par l’importance des sujets susmentionnés. Le cas de la pandémie de Coronavirus qu’ils ont jugé utile de renforcer la communication en ce sens, afin de bien contenir l’épidémie avec le respect strict des mesures barrières.

Concernant la montée en puissance de la criminalité juvénile, fille du phénomène ‘‘bébé noir’’ qui ne cesse de prendre pied à Brazzaville, ils envisagent en parler avec les autorités d’arrondissements. Ce, dans le but de définir les stratégies ensemble. Aussi, il s’agirait d’initier, entre autres, les actes de générosité liés à l’insertion sociale.

A noter que Gille Latran Ngambangui est conseiller indépendant, tandis que Marlin Dominique Okémba endosse le costume des partis du centre.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 × 30 =