INFRASTRUCTURES : DENIS SASSOU N’GUESSO SUR LE TERRAIN POUR TOUCHER DU DOIGT LES TRAVAUX DE PAVAGE DES VOIRIES URBAINES A BRAZZAVILLE

Le Président de la République, Denis Sassou-N’Guesso a  été le 03 février encore sur le terrain. C’est la suite des visites des chantiers qu’il a entamée le 1er février dernier dans la ville capitale.

Pour cette nouvelle sortie, le chef de l’Etat  pris la voix la voie d’accès à la mairie de Mfilou, avant de visiter les travaux de pavage des voiries urbaines dans les quartiers Moukoundzi Ngouaka à Makélékélé et la bretelle reliant le port autonome de Brazzaville à la Basserie du Congo à Mpila. Longue de plus d’un kilomètre et demi (1 717 mètres), avec une chaussée de 09 mètres de largeur, la voie d’accès à la mairie de Mfilou désormais accessible.

En circulant sur cette voie, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso l’a ainsi ouverte à la circulation. A ces côtés le premier ministre chef du gouvernement, Clément Mouamba et quelques membres du gouvernement.

Le président de la République a fait en voiture, le trajet, du rond-point dit de la frontière à la maison commune de Mfilou où quelques milliers des personnes enthousiastes, ont spontanément occupé les abords de la voie, nouvellement bitumée, pour le saluer.

En rappel, les travaux de cette momentanément arrêtés à cause de la crise économique avaient rendu l’accès à la mairie de Mfilou très difficile.

Deuxième étape de la sortie présidentielle, le quartier Monkondzi Ngouaka, dans l’arrondissement 1, Makélékélé. Ici, Denis N’Guesso a visité les travaux de pavage des voiries urbaines, de construction des ouvrages connexes et de drainage des eaux pluviales.

Des travaux qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet Durquap, cofinancés par le gouvernement congolais et la Banque mondiale à hauteur de 80 millions de dollars, soit environ 48 milliards de francs CFA.

Ce projet, rappelons-le, vise, entre autres, la restructuration et l’aménagement des quartiers reculés de la ville, Il s’agit pour le gouvernement d’améliorer les conditions de vie de la population et renforcer les capacités du gouvernement et des municipalités en matière de restauration urbaine.

Notons que ce projet permettra de restructurer la plupart des quartiers de la capitale, de renforcer les programmes de lutte contre la pauvreté et de contribuer à l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base de la population urbaine pauvre.

Les  quartiers bénéficiaires de ce projet d’urbanisation sont Moukoundzi Ngouaka et Sukissa pour Brazzaville, et Mboukou et Tchiniambi pour Pointe-Noire. Le clou de cette visite de terrain a été le tronçon de l’avenue Edith Bongo Ondimba, allant de rond-point de ScCLOG à la brasserie du Congo, à Mpila.

Les travaux de réhabilitation de cette voie, suspendus, entre tempes, à cause de la crise économique, ont ainsi pris fin, rendant de nouveau ce tronçon praticable par les automobilistes.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 ⁄ 12 =