Le Malgache Thierry Siteny est le nouveau patron qui conduira le destin du Judo africain pour les quatre années à venir. Il est élu le 18 mai, président de l’Union Africaine de Judo (UAJ) avec 42 voix sur 51, à l’issue du congrès électif qui l’a opposé au Tchadien Abakar Djermah à Dakar au Sénégal.

Le candidat soutenu entre autres par Marien Ngouabi Ikama, président de la Fédération congolaise de Judo et Disciplines associées (Fécoju-Da), Thierry Siteny est le président de la Fédération malgache de Judo et deuxième vice-président sortant de l’UAJ.

Marien Ngouabi Ikama et Thierry Siteny

A peine élu, Thierry Siteny qui a tout un programme de société « efficace pour le développement du judo » a appelé toutes les fédérations nationales à la solidarité pour redorer l’image du judo africain dans toutes les structures.

Ses objectifs sont entre autres, « lutter pour la participation massive des athlètes africains aux jeux olympiques de Paris en France et multiplier le nombres de compétitions de judo sur le continent africain.»

Une vue du congrès

Âgé de 69 ans, Thierry Siteny est donc le sixième président de l’Union africaine de Judo, après Habib Sissoko.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 − 9 =