Crédit photo firstmediac.com

L’assemblée générale élective à la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (Fécoju-da) se tiendra le 27 novembre prochain, selon la recommandation de la feuille de l’Union africaine de Judo (UAJ) adressé le 28 octobre, au ministère des sports et de l’éducation physique.

En concertation avec le secrétariat général de la Fédération international de Judo (FIJ), l’UAJ souligne que « seuls les clubs ayant déposé leurs dossiers à la date du 1er octobre et validés participeront aux travaux de l’AGE ».

CLIQUEZ POUR RETROUVER LA LISTE DES 22 CLUBS

La date du dépôt des candidatures pour briguer la présidence de la Fécoju-da est fixée du 2 au 7 novembre prochain, confirme la recommandation.

Pourquoi 22 au lieu de 87 ?

En effet, dans l’objet d’apporter une solution apaisée afin de sortir le Judo congolais de la sempiternelle crise, un comité de normalisation plus conciliant a été mise place. Ce comité est composé du représentant du ministère des sports et de l’éducation physique, celui du comité national olympique et sportif, un autre du bureau actuel de la Fécoju-da ainsi que la partie dite de l’opposition.

Marien Ngouabi Ikama, président de la Fécoju-da

Au terme de plusieurs réunions débutées en mars dernier, une solution apaisée a été trouvée en un commun accord avec tous les membres le 13 Août : C’est le dépôt des dossiers de tous les clubs jusqu’à la date buttoir du 1er octobre au ministère des sports pour être examinés au niveau de l’UAJ et la FIJ qui procèderont à leur affiliation à la Fécoju-da. Les clubs affiliés constitueront ainsi le corps électoral pour l’assemblée générale élective (AGE) de l’année en cours.

A la réunion dite de ‘‘synthèse’’ organisée par visioconférence le 05 octobre, le représentant du ministère des sports, Gin-Dord Samba Samba a affirmé n’avoir reçu que 22 dossiers relatifs à 22 clubs déposés par l’actuel président de la Fécoju-da, Marien Ngouabi Ikama.

Toutefois, 65 autres dossiers auraient été déposés au-delà de la date buttoir. Plus précisément, le 05 octobre en matinée, jour même de la réunion.

Cependant, la même recommandation de l’UAJ précise que « les clubs ayant déposé leurs demandes d’affiliation après la date du 1er octobre 2020, leurs dossiers seront examinés et traités conjointement par les représentants de l’UAJ et de la FIJ ».

Maître Maloumbi Mpassi en plein exhibition

Le souhait serait que cette fois-ci les responsables et athlètes du judo congolais se mettent tous au diapason de ces exigences.

D’autant plus que la volonté de l’Union africaine de judo et celle de la Fédération internationale de judo est d’aboutir à la participation du Congo aux prochains championnats d’Afrique Cadet, Junior et Senior prévus du 21 au 27 décembre 2020 au Madagascar.

Une relance qui permettra sûrement au troisième sport le plus populaire en République du Congo de reconquérir sa deuxième place prise par le handball.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 21 =