Image d'illustration/DR

La seconde défaite concédée le 12 octobre à domicile face aux éperviers du Togo est révélatrice des faiblesses de l’équipe des Diables Rouges du Congo. Pourtant vêtue d’espoir, lorsque ces Poulains de Paul Put ont tenu en échec la même équipe, 1 but partout en manche Aller à Lomé.

La campagne pour les éliminatoires de la coupe du monde prévue l’an prochain au Qatar n’a pas souris au Congo. Le sort du pays étant déjà scellé, l’heure est au partage des responsabilités. Ici, la première à être engagée est celle du sélectionneur Paul Put.

En effet, jusqu’au troisième match, le Congo n’a pas une identité de jeu. L’équipe manquant certes de joueurs vedettes n’a ni efficacité surtout offensive.

Paul Put

Sur l’aire de jeu, les quelques talents qui s’y aventurent manquent ouvertement d’un encadreur capable de leur imposer un système de jeu et le défendre par des résultats escomptés. Un art, réservé à tout coach, souvent réputé dans la tunique de grand formateur que le Congo en a besoin.

Aussi, l’on observe un manque d’anticipation  aux différents obstacles avenirs par de simples remplacements au moment où les joueurs n’arrivent pas à comprendre le jeu ou simplement sont à bout de souffle.

« Même nous qui suivons le match en direct à la télé, on a su comprendre le temps de faire des changements lorsque les attaquants sont inefficaces, impuissants et incapables d’enregistrer un simple tir cadré afin d’inquiéter l’adversaire. » tempête un férus du football congolais.

Aux dernières nouvelles, le sélectionneur des équipes A et A’ du Congo, Paul Put a été invité ce 13 octobre par le secrétaire général de la Fédération congolaise de football, Badji Mombo Wantété pour une séance de travail qui sera dirigée par le président de cette fédération, Guy Blaise Mayolas. L’ordre du jour n’étant pas précisé, les esprits sensibles s’interrogent déjà s’il s’agit des signes de son départ.

Une séance préparatoire sous Paul Put

En rappelle, Paul Put a eu au total quatre matchs avec les Diables rouges du Congo. Dans sa gibecière, on note deux défaites à savoir 2 buts à 1 face au Togo et 3 buts à 1 contre les Lions de la Téranga du Sénégal au stade Alphonse Massamba Débat à Brazzaville. A l’extérieur, 1 but partout face au Togo et aux Warriors de la Namibie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 + 1 =