C’est une phrase de Juliette Fievet lâchée sur le podium de la ‘‘Cafet’’ de l‘Institut Français du Congo (IFC) lors de la prestation de  LBL KENCO, artiste congolais, l’actuel étoile montante du RNB à Brazzaville.

Courte phrase qui dit tout de la qualité vocale de l’artiste déjà apprécié par l’animatrice de l’émission ‘‘Légendes urbaines’’ sur RFI.  La phrase est  prononcée en effet, au moment où LBL Kenco invite Juliette Fievet à danser sur le tube ‘‘To bina au sol’’ la danse qui bouge la capitale congolaise.

‘‘Je ne viens pas ici souvent, je ne suis pas venus ici pour être humiliée (…) on dansera samedi, on dansera vendredi. là pour le moment je suis là, pour écouter ta belle voix.  Ravis de voir l‘Institut Français du Congo plein comme ça et gros big up à toi et bravo’’ a dit Juliette Fievet qui a ensuite salué le public et invité LBL KENCO à la suite du programme du Festival Mboté Hip Hop.

Notons que l’artiste brazzavillois LBL KENCO a joué le mercredi 26 Septembre 2018 à la ‘‘Cafet’’ de lIFC à l’occasion de la deuxième édition du Festival Mboté Hip Hop.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 1 =