Crédit photo/First Médiac

Le secrétaire permanent du conseil consultatif de la société civile et des ONG, Cephas Germain Ewangui entend booster les choses au sein de l’Institution dont il a la charge. Il appelle les organisations de la société civile à travailler en réseau pour plus d’efficacité.

Cette initiative a été mise sur pied lors de la journée d’information et de sensibilisation des parties prenantes organisée le 19 juillet 2019 à Brazzaville. Il s’agit de travailler en réseau comme au Rwanda où la société civile est structurée et travaille dans de la sorte pour mieux échanger et partager les informations dans la marche. S’inspirant ainsi du modèle rwandais, le conseil consultatif de la société civile voudrait l’expérimenter au Congo après un séjour de travail de sa délégation dans le pays de mille collines conduite par son secrétaire permanent.

Travailler en réseau rendra la société civile compétente et bénéficiera de plus de crédibilité des pouvoirs publics. Pour y parvenir, les participants ont suivi deux exposés portant sur le partage d’expérience de quelques ONG sur la gestion de leurs organes et du financement des projets par les partenaires.

Ils ont échangé sur le réseautage tout en indiquant les avantages que cela apporte dans le fonctionnement. Il y a eu l’Union africaine des ONG de développement (UAOD) et du Programme concerté pluri acteur (PCPA) qui sont montés sur la tribune pour édifier l’auditoire.

Cephas Germain Ewangui  a présenté l’institution qu’il préside aux ONG invitées à cette messe qui avait une portée majeure. Il a tenu à briser la méfiance qui semblait gagner certains esprits comme quoi cela ne changerait en rien la donne actuelle car, il n’y a aucune loi au Congo sur la société civile.

Pour rassurer l’assistance, Ewangui a rappelé le contexte de la mise en place de cet organe en reprenant les propos du chef de l’Etat qui invitait la société civile « à plus de concertation par des propositions pertinentes en mesure d’impulser la prise en charge et la résolution des préoccupations auxquelles le Congo se trouve confronté ».

Il a exhorté à cet effet la société civile à « se joindre aux efforts de conscientisation et de réaménagement moral des compatriotes, notamment des jeunes et femmes, en cette étape délicate de notre marche vers le développement ».

Ewangui a poursuivi ses propos en soulignant que «  en vue de structurer des réponses pratiques non seulement aux préoccupations ainsi exprimées par la haute autorité de l’État, mais aussi aux impératifs liés au renforcement des capacités techniques, managériales, organisationnelles pour être bien au diapason des enjeux d’aujourd’hui et de demain,  l’institution que je préside a mis au point, avec le concours des uns et des autres ici, un plan d’action stratégique devant couvrir la période allant de 2019-2020 ».

Ce plan prend compte les actions visant la vulgarisation des textes instituant l’organe, l’élaboration d’un code de bonne conduite et d’éthique ainsi que la création d’une banque de données pour les organisations de la société civile et des ONG, l’évaluation et le renforcement des capacités d’expertise et d’intervention, l’appui aux différentes plateformes et de la sensibilisation de tous les acteurs à l’appropriation, à toutes fins utiles, du Programme national de développement (PND) 2019-2022 et les Objectifs du développement durable (ODD).

L’orateur a rassuré l’auditoire du combat à mener pour que le pays ait une loi de la société civile et des ONG tout en attirant leur attention sur les conséquences qu’elle pourrait avoir car, dit-il, elle est un couteau à double tranchant.

Aussi, promet-il la construction d’une maison de la société civile à Brazzaville dans les prochains mois.

Il a clôturé cette journée d’information et de sensibilisation par une félicitation à l’endroit des ONG de la société civile ayant répondu présents à ces assises. Il a émis le souhait de travailler ensemble afin de bannir et de vaincre la méfiance pouvant entraver la vision qu’ils ont pour une société civile totalement responsable.

Achille Schillains

6 COMMENTS

  1. When I originally commented I clicked the “Notify me when new comments are added” checkbox and now each time a comment is added I
    get four emails with the same comment. Is there any way you can remove people from that
    service? Thank you!

  2. Hello very cool blog!! Guy .. Beautiful .. Amazing .. I’ll bookmark your site and take the feeds also? I am happy to find a lot of helpful information here in the publish, we’d like work out more strategies on this regard, thank you for sharing. . . . . .|

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 × 25 =