Comme il fallait le craindre, les Diables Rouges seniors dames sont sortis de la compétition  par les Lionnes indomptables du Cameroun en 1/4 de finale sur un score palpitant de 21-22. Une défaite qui laisse un goût amère au pays organisateur alors que les joueuses ont tout donné dans ce match aux allures d’une finale devant un public infatigable.

Les diables rouges pourtant de bon pied

La course pour le sacre est donc finie pour les diables rouges mises de côté par les lionnes indomptables au terme d’un face à face fatidique dans la soirée du 9 décembre 2018 au gymnase Nicole Oba. Ce match a été une vraie bataille ponctuée de suspens jusqu’aux ultimes secondes.

Malgré la belle entame de jeu avec deux buts d’écart, les  congolaises n’ont pas su conserver cet avantage. A la 7e minute avant que les camerounaises égalisent et prennent le dessus 4-3 à la 8e minute, 5-3 à la 9e et 6-3 à la 12e minute, Magalie Bazekene, gardienne et capitaine des diablesses, mentalement au point a successivement fait sept parades fantastiques. Un avantage que ses coéquipières ont mal géré par la suite.

En effet, après une série de temps morts sollicité par les deux coaches (Thierry Vincent du Congo et Menguedes Simon du Cameroun), les diablesses ont innové dans leur approche offensive réduisant le score jusqu’à un but d’écart 10-11, grâce aux débordements de Mouele Missamou.

Avant le coup de sifflet sanctionnant la première partie, les camerounaises ont hélas repris l’avantage de deux buts en inscrivant leur 12e but à la 29e minute. A la mi-temps : 12-10.

La désillusion

Rentrées des vestiaires, les protégées de Thierry Vincent, toujours sous l’impulsion de Mouele Missamou sont revenues nettement au score (12-12), avant de se relâcher par la suite.

Dynamiques, robustes et puis sereines, les lionnes ont mené la danse bien que le public congolais y ait cru jusqu’au bout. A la 37e  minutes, elles reprennent l’avantage 14-13 avant de voir les congolaises égaliser trois minutes après sur un 7mètre, transformé par Mavoungou Tsahou (14-14) qui l’a bien mis au fond de la lucarne. Puis, de la 41e minute à la 46e, les congolaises ont beaucoup péché en ne marquant aucun but, contrairement à son adversaire qui en a marqué 4 pour un score de 14-18 soit 4 buts d’écart.

Vers une victoire incertaine…

Plus déterminées à remporter la victoire, les diables rouges ont effectué une remontada en égalisant à 18-18, réalisation de Bikindou Kayi Grâce. Et, de la 52e à la 57e minute, les deux formations se sont sévèrement affrontées : bousculades par ici, fautes par-là, ce qui s’illustre par ces scores serrés de 19-19, 20-20, 21-21.

La victoire a été proche des Diables Rouges jusqu’à un raté des Lionnes à la 58e minute. Dommage, Mouele Missamou, a manqué la lucarne adverse en envoyant très haut la boule. Ce qui a permis aux camerounaises de revenir en force en concrétisant la balle du match (58 minute et 48 secondes précises) par Abianbakon Onoukou. Score final 21-22.

Drush N’gollo

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 × 30 =