Francis Angat en pleine simulation de secours

Le staff technique de la Fédération Congolaise de Kurash a participé à un stage de formation sur les différentes méthodes de premier secours à pratiquer sur une victime selon les types d’accident. Une formation dispensée par le service de la sécurité civile des sapeurs-pompiers ce samedi 23 Février à Brazzaville.

Les notions de bases des gestes qui sauvent  et les précautions à prendre suivant les règles du secourisme (le P.A.S. et le E) ont constitué l’essentiel des cours théoriques et pratiques  donnés par le médecin lieutenant de police Mabela Lée-Vamel. Selon le formateur, le sigle P.A.S. se définit comme suit : Protéger, Alerter et Sécuriser. Puis le E signifie Examen. Tous ces éléments réunis garantissent les meilleures conditions de secours.

Sur le plan pratique, des séances de simulation sur des cas de victimes en état de conscience ou d’inconscience ont permis aux kurashistes  de perfectionner leurs mode d’intervention en examinant la respiration et le pouls de la victime. Ensuite la mettre en Position Latérale de Sécurité (PLS) pour attendre l’arrivée des secouristes.

Outre cela, les kurashistes ont été édifiés sur la gestion de cas de fracture, de saignement et différents gestes pour éviter d’aggraver les traumatismes déjà subits par la victime (les garrots et positions d’immobilité, etc…).

Au terme de ce stage, le président de la Fédération Congolaise de Kurash, Francis Angat a dit toute sa satisfaction. ‘‘Lors de nos entrainements, on a souvent des cas d’étranglement, des fractures et des entorses. Cette formation nous a éveillé et donne une chance à nos dirigeants techniques de pouvoir sauver déjà un athlète sur le tatami avant d’attendre les services de secours’’ a dit Francis Angat.

Photo de famille des stagiaires

Toutefois, le président du Kurash congolais a souhaité que les services de sécurité civile des sapeurs-pompiers mettent à leur disposition un formateur dans les prochains jours, afin que les athlètes bénéficient également de cette formation au gymnase Nicole Oba où ils s’entrainent pour le moment.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 + 4 =