Le Rappeur JJB Barel-M

L’artiste rappeur congolais en devenir, JJB Barel-M déplore malgré lui, l’inhumation sans assistance des grands mentors  de la musique africaine, Manu Dibango et Aurlus Mabélé, décédés du Coronavirus.

C’est dans une chanson de sensibilisation pour la lutte contre la pandémie du coronavirus « Stop corona » que l’artiste a exprimé son regret. Pour lui, ce n’est pas la période favorable pour que ces icônes de la musique africaine quittent ce monde. En quelques phrases dans son couplet, JJB Barel-M souligne « … les gens aimables enterrés en solitude, juste à cause de toi Corona. Plus de câlins ni poignée de main, comme si mon pays était un parloir.»

La phrase est belle et bien accusatrice et remplie d’émotion. Elle capte l’attention surtout des mélomanes, au moment où le réalisateur du clip vidéo, JLK insert les images de Manu Dibango et Aurlus Mabélé.

En effet, le jeune talent a toujours eu de l’inspiration depuis son enfance, lorsqu’il écoute entre autre, la mélodie de la fanfare  jouée par le grand artiste camerounais, Manu Dibango et les tubes du Congolais Aurlus Mabélé, nous a-t-il confié, au cours d’une interview.

JJB Barel-M regrette aussi le fait de ne jamais avoir connu ces icônes en personne. « Ce sont des grands pères pour moi. Leurs chansons largement connues dans le monde faisaient danser mon père biologique à la maison. C’est par là que je les ai découverts. Ma plus triste réalité aujourd’hui, c’est les voir partir sans pourtant les rencontrer avant pour leur dire que je suis fan.» a-t-il exprimé.

JJB Barel-M et Nec Le Théos

De même, sa participation dans le titre « Stop corona » a été motivée par leur soudaine disparition, ajoute-il. Dès que le Label Janistyle Creator Studio, producteur de la chanson en partenariat avec la mairie de Brazzaville, a contacté son manager CSA El Fuego, l’artiste n’a pas hésité. Malgré son programme bien chargé, en temps de confinement.

Une aubaine pour le jeune au style bien branché de rencontrer sept autres artistes invités dans le projet. A l’instar de Nec Le Théos, un autre artiste musicien qui bouge les âmes sensibles par ses animations.

JJB dans le clip “ça me rend dingue”

Par ailleurs, l’étoile montante du Rap Congolais JJB Barel-M vient récemment de mettre à disposition du grand public son célèbre titre « TIKA », troisième extrait de son album ONE Life, en vente sur TuneCore. Une mise en valeur du Lingala sa langue nationale, TIKA signifie littéralement Abandonne, Laisse ou Arrête.

Dans son message destiné à la jeunesse congolaise, JJB Barel-M monte au créneau face au phénomène « Bébés Noirs » qui est un mouvement de trouble social dans les quartiers périphériques de Brazzaville.

De succès en succès après chaque sortie de ses titres, l’artiste de 23 ans souhaite faire découvrir le Hip Hop congolais à l’échelle planétaire. Pour le moment, c’est toujours de la Rumba qui est mise en lumière, a-t-il confirmé.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 + 24 =