Après signature de remise de don

La cérémonie qui marque la fin du programme de résilience conduit par le programme alimentaire mondial (Pam), pour relancer la production agricole dans quelques localités du département du Pool au bénéfice des populations s’est déroulée ce 5 mars à Brazzaville.

Extrait du discours de Jean-Martin Bauer

L’impact de ce vaste programme de réhabilitation et le relèvement des actifs productifs, qui a mobilisé 28.000 personnes, est plus que probant dans l’amélioration de vie des populations des localités visées.

Il s’agit des districts de Kimba, Vindza, Kindamba et Mayama au cours de l’année 2019. Ce, grâce au soutien de la Chine qui a octroyé au gouvernement congolais (demandeur de cette assistance) le généreux don estimé à 2 millions de dollars US.

Cela a donc permis au Pam (gestionnaire des fonds) et le gouvernement congolais à travers le ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire, de mener des actions de grande envergure pour garantir la sécurité alimentaire. Ainsi, près de 140.000 personnes ont été assistées et formées à exercer les métiers de la terre, générateurs de revenus  pour garantir  aussi leur autonomie.

Une projection

En effet, au cours de cette cérémonie de clôture officielle dudit programme,  le représentant adjoint du Pam, Ali Ouattara a dressé un bilan satisfaisant qui résume de manière globale que : 542 étangs piscicoles ont été réhabilités ainsi que 120 Km de pistes rurales (notamment des voies abandonnées jadis impraticables qui côtoient les frontières de la République Démocratique du Congo). Sans oublier la mise en place de 20 hectares de périmètre maraîcher.

Aussi, les estimations des revenus pour un étang pouvant contenir en moyenne 800 poissons avec deux cycles de production par an se présentent comme suit : sachant qu’un cycle de production équivaut à 266 kg de poissons. Le revenu d’un étang, pour un cycle (six mois) est d’environ 1000 dollars US. Ainsi, une rapide analyse coût-bénéfice a été réalisée et prouve qu’une fois pleinement fonctionnels, les 542 étangs réhabilités produiront 500.000 dollars par cycle, soit 1 million de dollars US par an.

Présidium

Enfin, successivement dans leur allocution, le représentant du Pam au Congo, Jean-Martin Bauer a dit « L’intervention a eu des effets favorables sur la sécurité alimentaire et la nutrition. Lors de notre enquête d’impact, on a pu déterminer que les taux de malnutrition dans la zone ont beaucoup baissé (plus de 15% d’enfant en situation de malnutrition aigüe en 2017). Selon notre enquête d’impact, ce taux est de 6% dans les communautés qui ont bénéficié du programme. Nous avons aussi constaté un recours beaucoup moins fréquents aux stratégies de survies, par exemple l’endettement ou la consommation d’aliment de pénurie. Parce que justement les ménages ont acquis une capacité de résilience grâce à ce programme.»  

L’Ambassadeur Ma Fulin et le Représentant du Pam, Jean Martin Bauer

Tandis que l’ambassadeur de Chine au Congo Ma Fulin a reconnu les efforts fournis, avant d’annoncer que « La Chine se trouve aujourd’hui dans la grande lutte contre les épidémies comme coranavirus, les catastrophes naturelles constituent tous les défis auxquels notre humanité doit faire face ensemble. Aujourd’hui nous vivons dans un monde petit où tout le monde est lié. Personne ne peut vivre toute seule. Donc, la coopération, c’est le seul moyen, et la seule voie par laquelle nous devons parvenir à une fin meilleure.»

Extrait du discours de l’Ambassadeur Ma Fulin

Pour sa part, la ministre congolaise des affaires sociales et de l’action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo a remercié les deux partenaires pour leur intervention aux côtés de ces populations sinistrées. Par la même occasion, elle a fait la promesse de l’assistance qu’elle effectuera dans les plus brefs délais, une tournée dans le Pool pour constater toutes ces réalisations.

Après signature du certificat de remise de don en présence de la ministre Antoinette Dinga Dzondo

Pour votre gouverne, la fin de la cérémonie a été marquée par la signature de certificat de remise du don entre l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin et le représentant du Pam, Jean-Martin Bauer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 × 10 =