Vue des manifestants/crédit photo Patrick Bembet

Une forte délégation des tenanciers des kiosques, qui offrent les services Mobile Money, réunie en collectif ont rencontré le président du tribunal de commerce pour une procédure en justice contre la société MTN Congo, ce 28 octobre au parquet de Brazzaville.

Les raisons de cette procédure judiciaire visent le déblocage de leurs sims commerciales et l’indemnisation des activités suite au préjudice causé.

En effet, la situation se présente telle que MTN Congo a lancé depuis quelques jours une vaste opération qui consiste à repeindre totalement en jaune, les kiosques (co-brandés) de ses tenanciers indépendants dans la capitale. Ceci, du fait que ces derniers offrent au même moment les services diversifiés de MTN ainsi que de ses concurrents directs : Airtel et Azur. Nous a confié le président de ce collectif, Edourd Jodel Mounda

Le président du collectif Edouard Jodel Mounda/crédit photo Patrick Bembet

La mesure contraignante est de mauvais goût  pour ces entrepreneurs indépendants qui ont violemment manifesté leur indignation à travers une marche de protestation. Au terme de laquelle, une déclaration a été rendue publique.

« A notre grande surprise, la société MTN du fait de sa position dominante a envoyé ses agents et partenaires se rapprocher de nos ressources pour intimer de repeindre totalement en jaune à nos propres frais. Faute de quoi, nous verrons nos sims être désactivées. Menace déjà mise en exécution depuis septembre 2019 dont ont été victimes certains d’entre nous. » s’indigne, le collectif dans sa déclaration.

Dans cette même élan, les victimes sont offusquées de constater la mesure palliative et unidirectionnelle que propose MTN à leur endroit. Suivant un nouveau contrat jugé illicite par le collectif.

Lecture de la déclaration /crédit photo Patrick Bembet

« Plus grave est le fait que MTN Congo a commencé depuis le 24 octobre 2019 a procédé à la suspension illégale des sims commerciales, de plus d’une centaine de tenancier indépendants ayant le co-marquage et d’imposer à ces derniers avant tout déblocage, la signature des contrats comportant les articles d’exclusivité (…) Nos sims ainsi bloquées disposent de fortes sommes d’argents occasionnant un énormes préjudice financier…» martèle-t-il.

Les tenanciers des kiosques indépendant en colère /crédit photo Patrick Bembet

Leur colère est justifié puisque nombreux ont quitté l’oisiveté pour se consacrer entièrement  à cette activité qui leur permet de subvenir aux besoins de leur famille. Cette attitude de MTN Congo, qualifiée de ‘‘dictat sorti d’une autre époque’’ par le collectif l’oblige à saisir la justice pour que des mesures soient prises pour suspendre ‘‘des actions sauvages de la société MTN Congo et que une procédure soit instruite pour le condamner et l’obliger à réparer le préjudice subi’’.

1 COMMENT

  1. This is really interesting, You’re a very skilled blogger. I have joined your rss feed and look forward to seeking more of your great post. Also, I have shared your site in my social networks!|

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
7 + 13 =