PRESIDENTIELLE 2021 : LA CONVENTION DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE TRES ENGAGE

Le volet culture dans le projet de société du candidat Denis Sassou N’Guesso a été au centre de la rencontre entre membres de la Convention Diaspora Congolaise de France, le 26 février à Paris, sous la conduite de Richard Ossama-Lesmois.

Deux temps forts ont constitué l’ossature de cette rencontre organisée précisément dans la salle des éditions L’Harmattan, s’inscrivant ainsi, dans le cadre de la deuxième sortie de ladite Convention qui soutient Denis Sassou N’Guesso durant la période de la campagne présidentielle du 21 mars prochain.

D’abord, la reconnaissance des femmes ayant contribué au rayonnement social, culturel, politique, économique du Congo. Le symbole pour cela, la création du Musée de la femme à Kintélé.

Selon Hubert Obambé, les femmes au Congo ont joué un rôle dans l’histoire nationale. Cela leur est oublié ou gommé. « Aujourd’hui, nous nous saisissons du débat de la campagne présidentielle pour proposer cette reconnaissance des femmes congolaises ayant contribué au rayonnement national et international de notre pays, le Congo » a-t-il dit.

PRESIDENTIELLE 2021 : LA CONVENTION DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE TRES ENGAGE
Hubert Obambé, membre de la Convention

La Convention estime également qu’il est judicieux d’associer les femmes dans l’élaboration des programmes globaux de transformations de la société congolaise. Pour s’en convaincre, elle met en exergue le nombre des femmes estimé à 56% dont seulement 5% d’entre elles occupent des postes de responsabilités importantes au sein de l’appareil d’Etat.

SUIVEZ LA RENCONTRE DES CONGOLAIS DE FRANCE EN VIDEO

La suite de la rencontre a été consacrée à l’examen de l’apport de la diaspora congolaise de France dans le processus du développement efficace de la République du Congo.

Le chef de fil de la Convention Diaspora Congolaise de France, Richard Ossoma-Lesmois, très ferme, l’air décisif, souligne que « la diaspora congolaise de France et d’Europe ne doit pas priver le pays de ses compétences dans l’effort de construction nationale pour les cinq années de mandat présidentiel à venir ».

PRESIDENTIELLE 2021 : LA CONVENTION DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE TRES ENGAGE
Richard Ossoma-Lesmois, Chef de fil de la Convention

Poursuivons, Richard Ossoma-Lesmois se demande « Pourquoi refuser, ou vouloir refuser d’apporter notre savoir-faire et notre expérience acquis en Europe, au relèvement des différents défis de développement social, culturel économique, environnemental, politique auxquels notre pays, le Congo-Brazzaville, se trouvent confrontés ? »

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
1 + 4 =