La délégation du comité de haut niveau de l’Union Africaine, composée de  chefs d’Etats  conduits par le président de cette institution, Paul Kagamé, reste très préoccupée par la situation post-électorale en République Démocratique du Congo. Apres avoir ajournée leur descente dans le pays ce lundi 21 janvier, l’Union Africaine a résumé sa position dans une récente déclaration dont voici l’intégralité :

COMMUNIQUE SUR LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

«Addis Abeba, le 20 janvier 2019 : La commission de l’Union africaine prend note de la proclamation par la Cour constitutionnelle de la République Démocratique du Congo des résultats définitifs des élections présidentielle et législatives nationales et provinciales du 30 décembre 2018.

La Commission lance un appel à tous les acteurs concernés pour qu’ils œuvrent à la préservation de la paix et la stabilité, ainsi qu’à la promotion de la concorde nationale dans leur pays.

La commission réitère la disponibilité continue de l’Union africaine à accompagner la République Démocratique du Congo en cette phase critique de son histoire, ainsi que sa solidarité avec le peuple congolais.

Il convient de noter que la visite de la délégation de haut niveau qui devait se rendre à Kinshasa le 21 janvier 2019 a été reportée.

Un rapport sera soumis au Sommet de l’union de février 2019 sur les efforts entrepris en solidarité avec, et en soutien à, la République Démocratique du Congo.»

Pour votre gouverne, l’Union Européenne et certains pays d’Afrique comme la Tanzanie, le Kenya, le Burundi  et l’Afrique du Sud ont d’ores et déjà félicité le président élu, Felix Tshisekedi. Ce dernier a même déjà entamé les tractations en vue de se choisir un premier ministre devant sortir de la majorité. Donc du FCC de Joseph Kabila.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 ⁄ 3 =