Racing Club de Brazzaville (RCB) a battu par 3 buts à zéro, FC Flamengo en final des Play off national ligue 2 ce 16 juillet au complexe sportif Alphonse Massamba Débat. Ainsi, les protégés d’Hervé Ohuia Mayela ont validé leur ticket  pour le championnat national élite directe Ligue 1.

Dès l’entame du match, les joueurs de RCB ont été revêtus d’une lueur d’espoir, suite à l‘efficacité sur terrain, des consignes donnés par leur coach. Ils pénètrent à grande vitesse dans la surface adverse et cherchent à tout prix à gagner les duels au centre. Par contre, du côté de FC Flamengo, ce ne sont que de longues  balles aériennes sans succès,  un marquage avec beaucoup de fentes.

Une première période équilibrée, avant le coup de pied arrêté qui touche la barre transversale, donnant ainsi l’occasion à Juste Herman Ohuia Mayela d’ouvrir le score à l’unique minute du temps additionnel.

RCB VS FLAMENGO

Du retour des citrons, Racing Club de Brazzaville a montré son vrai visage tout spectaculaire. Les jeunes, poussés par un public férus du ballon rond, ont inscrit un deuxième but, par Antony Eboké, à près de 10 minutes de cette seconde partie. Ce, suite un coup front mal repoussé dans la surface de réparation.

Le troisième but ne vient que confirmer ainsi la victoire de RCB, par le butteur Juste Herman Ohuia Mayela. Il l’a marqué dans les mêmes conditions que les précédents. 3 buts à zéro en faveur de RCB qui jouera donc la prochaine saison en élite directe Ligue 1.

Satisfécit et nostalgie

Cette victoire est d’une grande satisfaction pour le président de RCB, Mohamed Démbélé qui sort de l’emprise de Gartien Boukono, président de FC Flamengo. « Je ne pouvais pas accepter que l’on perd trois matchs dans une même saison (…) Les petits m’ont fait croire qu’ils pouvaient mourir sur le terrain.» s’est exprimé Mohamed Démbélé.

Mohamed Démbélé, président de RCB

Par contre, c’est de la consternation sur les visages, des pleurs, de la consolation du côté de Flamengo, d’une part. Et de l’autre, juste le président Gartien Boukono qui reconnaît la défaite. « je savais dès le début que ce devrait être un match difficile pour nous. Tellement que les petits avaient l’excès des ails. Ils se disaient déjà suffisant comme ils ont l’habitude de battre cette équipe. Sans savoir que l’adversaire c’était préparé en conséquence. » a t-il dit.

Cependant, rien n’est encore fini pour FC Flamengo qui affronte Patronage, une équipe évoluant en Ligue 1, déjà en zone de relégation ce vendredi au stade Alphonse Massamba Débat en Aller et Retour.

Revanche ?

En effet, lors des phases de qualification aux Play Off de Brazzaville, les deux équipes ont fait 2 buts à 1 en faveur de Flamengo. Ce dernier a encore pris le dessus sur RCB aux Play Off de Brazzaville sur un score de 3 buts à zéro.

Coach de RCB

Après deux défaites successives,  l’équipe championne des Play Off national, RCB a su mesurer l’enjeu de la compétition pour mieux prendre sa revanche. « C’est le fruit d’un grand travail, les petits ont respecté mes consignes et voilà le résultat aujourd’hui … » a martelé le coach Hervé Ohuia Mayela qui ajoute « J’ai été visité par de grands entraîneurs lors de nos différents entrainements. Ils m’ont donné beaucoup de conseil sur le coaching.»

Par ailleurs, « Il faut leur dire que RCB arrive ! » C’est le message à chaud du président de RCB, Mohamed Démbélé adressé aux équipes évoluant en ligue 1.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 − 3 =