Photo de famille

Le chef de l’État congolais, Denis Sassou N’Guesso a appelé la communauté internationale à soutenir le fonds bleu pour le Bassin du Congo, ce 24 octobre au sommet Afrique-Russie qui se tient à Sotchi.

En effet, ” le Bassin du Congo constitue aussi le deuxième poumon vert de la planète, ce qui en fait un maillon essentiel en matière de protection de l’environnement et de préservation des écosystèmes” a dit le président Denis Sassou N’Guesso, plus que déterminé à plaider cette cause à chaque fois qu’il en a l’occasion.

Le Président Denis Sassou N’Guesso

Son intervention au sommet de Sotchi en a donné une preuve supplémentaire de son attachement  à la préservation de  l’environnement, comme pour la paix dans son pays et dans le monde.

C’est donc dans ce sens, qu’il a lancé un vibrant appel en faveur du fonds bleu pour le Bassin du Congo, projet lancé lors de la COP 22 à Marrakech, au Maroc « j’en appelle à un soutien en faveur du fonds bleu du Bassin du Congo, outil au service de l’humanité en termes de régulation climatique ».

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est destiné à favoriser le passage des pays du bassin du Congo d’une économie liée à l’exploitation des forêts à une économie s’appuyant davantage sur les ressources issues de la gestion des eaux, et notamment de celle des fleuves.

Image DR

Il répond à de nombreuses exigences dont deux majeures pour cette sous-région d’Afrique : « préserver les forêts de cette zone du continent, deuxième réservoir de carbone du monde, après celui du Bassin d’Amazonie, tout en garantissant un développement économique permettant aux populations de la région d’améliorer leur qualité de vie ».

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est un fonds international de développement. L’accord portant création de ce fonds a été signé par 12 pays de cette sous-région, le 9 mars 2017, à Oyo, en République du Congo. Il participera notamment à l’amélioration des voies de navigation et de transport et appuiera l’installation de projets hydroélectriques.

Une poignée de main entre Denis Sassou N’Guesso et Vladimir Poutine

Il permettra par ailleurs, le développement de la pêche et de la pisciculture et renforcera l’irrigation en vue accroître la productivité sur les terres arables dans les savanes.

Il est clair que la volonté  de Denis Sassou N’Guesso de préserver les écosystèmes n’est plus à démontrer. Car, la protection de l’environnement est un credo pour le chef de l’État congolais.

1 COMMENT

  1. It is the best time to make a few plans for the longer term and it’s time to be happy. I have learn this put up and if I may I want to recommend you some attention-grabbing things or suggestions. Maybe you can write next articles referring to this article. I desire to read more things about it!|

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 + 6 =