Les étudiants congolais venus de Cuba/Crédit Photo Vanny Le Vrai Congolais

Plus de 250 médecins congolais formés à Cuba ont regagné Brazzaville ce 11 septembre 2020, au terme d’une formation de 5 ans. Une bonne nouvelle pour un pays en proie à un système de santé peu reluisant.

L’accueil triomphal réservé à cette première vague de médecins congolais formés à Cuba donne la lueur d’espoir. Non seulement en ce qui concerne leur rôle à jouer en vue de renforcer les soins de santé de qualité. Mais aussi pour la politique envisagée concernant leur intégration.

A peine arrivés ce jour à bord d’un avion affrété par le gouvernement congolais, ces finalistes craignent pour leur avenir ayant en tête une vieille idée selon laquelle l’emploi reste un véritable casse-tête chinois. Un avis que semblent partager quelques parents peu optimistes des engagements de l’État dans ce sens.

Un étudiant congolais venu de Cuba/Crédit Photo Vanny Le Vrai Congolais

Cependant, certains de ces médecins n’ont hésité à formuler au ministère de la santé leur vœu le plus ardent d’être rapidement utilisés afin d’apporter la Pierre à l’édifice. Normal ! Puisque l’idéal voudrait que ces professionnels de santé soient vite utilisés afin de pallier le déficit sanitaire que vit le Congo et cesser avec le fonctionnement à pas d’escargot des hôpitaux congolais.

Accueil des étudiants congolais venus de Cuba/Crédit Photo Vanny Le Vrai Congolais

Entre l’optimisme du gouvernement congolais pour leur qualification et la fine inquiétude qu’on peut lire sur certains visages, le sujet interpelle plus d’un. Et, le congolais lambda ne souhaite que le meilleur à ses filles et fils médecins ayant fait la fierté du pays après une formation de qualité reçue au pays Del Commandete Fidel Castro.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =