La République du Congo et la République Démocratique du Congo se sont affrontées dans la soirée du 04 Décembre 2018 au gymnase Nicole Oba, dans le cadre de la 3e journée de la CAN Handball Senior  dames, challenge Edith Lucie Bongo Ondimba. Un match aux allures de combats sans merci.

 

La  première période plutôt spectaculaire, mais ennuyeuse et très compliquée pour les diables rouges du Congo. En effet, les léopards de la RDC plus entrepreneuses ont su malmener leur adversaire en produisant un  jeu plus excellent. Contre-attaques d’un côté, pivots et sept mètres de l’autre. Au cours des 30 premières minutes par contre, les diablesses ont mené au score rien qu’une seule fois à la 16e minute (8-7) sans omettre de différentes égalisations. Notamment, à la 6e minute (3-3) et à la 14e minute (7-7). Les Léopards sans extrapoler, ont effectué une première période sans faute avec un professionnalisme démontré : pas de sept mètres (pénalty), ni exclusion et précision nette au but avec une défense solide. Les deux formations sont ainsi renvoyées aux vestiaires avec un score en faveur de la RDC 14-17.

A la deuxième période, les protégées des coach Thierry Vincent du Congo et Célestin Mpoua de la RDC se sont révélées plus déterminées à s’anéantir réciproquement, comme boostées par les consignes édictées par les deux sélectionneurs. Du côté des diables rouges, l’on a constaté plus d’assauts et frappes à plus de 9 m de la lucarne. Ce qui leur a permis de réduire le score (20-20, à la 39e minute) qui a été de 4 buts d’écart à la 32e. D’autant plus que dans leur hargne de vaincre, les léopards ont malheureusement présenté des failles : des contre-attaques ratées et des fautes dans la surface adverse.

La rencontre s’est presque transformée en bataille titanesque, car l’agressivité, la dextérité, et la détermination ont été bien ressenties sur les visages  des joueuses. Ce qui a fait que le score soit aussi serré (20-20, 21-21, 22-22, 23-24, 24-24) jusqu’au de sifflet finale.

Exclusions et sanctions

Ce match Congo-RDC, a aussi bien connu moult exclusions et sanctions, vu la tension et la rivalité sportive des deux nations. Aucune d’entre elles n’a voulu se rabaisser, que ce soit du côté des joueuses et des staffs techniques. Pour les exclusions et sanctions, il s’agit : Cartons rouges écopés par Mondima Chardene (diable rouge) et Babina Carine (léopard).  Cartons jaunes du coach de la RDC Célestin Mpoua et un des membres du staff diable rouge (pour contestation).

Notons que les deux équipes se trouvent dans une bonne posture, en dépit de ce score de parité quasiment mal consommé par les  léopards qui ont largement  mené au score. En tout cas, c’est la loi du sport, soit la victoire, la défaite ou le nul.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 × 11 =