Eric Semba

Parmi les 6 athlètes congolais qui ont bénéficié du séjour de perfectionnement au pays des mille collines (le Rwanda) offert par la société national des pétroles du Congo (Snpc), l’infatigable Eric Semba et Clème Mambéké se sont brillamment  illustrés au semi-marathon international de Brazzaville, ce 14 août au boulevard Alfred Raoul.

C’est le président de la République Denis Sassou N’guesso qui a lancé le départ de plus de 5.000 athlètes qui ont pris part à ce semi-marathon de 21 km. Parmi eux, les athlètes du Rwanda, l’Ethiopie, l’Ouganda, le Kenya, l’Erythrée, le Tchad, la RCA et la RDC.

Lancé à 10 heures sur ce circuit de Brazzaville, les coureurs ont d’abord effectué deux tours du périmètre du palais des congrès et la forêt de la patte d’oie en passant par l’ENAM, avant de se lancer finalement dans ce semi-marathon sous les encouragements du public, venu nombreux en ce jour de fête nationale.

Marathoniens au départ

Puis, sous bonne escorte motorisée, les athlètes ont pris la direction de Bacongo en passant par l’IFC, pour débouché sur l’avenue Charles De Gaule avant de s’engager vers la corniche de Brazzaville. De là, ils ont gagné le centre-ville pour la traversée de Poto-poto. Les marathoniens ont pris la direction de l’avenue de France pour le rond pont Koulounda sur l’avenue de la Tsiémé. A ce niveau, les coureurs ont poursuivi sur l’avenue des 3 martyrs jusqu’au rond-point Moungali et sur l’avenue de la paix, pour rejoindre le quartier ‘‘10 maisons’’.

Enfin, ils sont arrivés au boulevard Denis Sassou N’guesso pour l’aéroport international Maya-maya. Et, par la suite, ils ont rejoint dans leur dernier effort, le rond-point la patte d’oie pour revenir sur le boulevard Alfred Raoul et franchir la ligne d’arrivée sous un soleil plus ou moins clément.

Au bout du circuit, le premier à franchir la ligne d’arrivée est le Rwandais Félicien Muhitir puis le Kenyan Mutai Kipkemboi et l’Ougandais Timothy Toroïtich. Tandis que le Congolais Eric Semba est arrivé à la 5e place avec un temps d’1 heures, 20 minutes, 33 secondes pour l’honneur du Congo sans toutefois se hisser sur le podium des vainqueurs internationaux.

Par ailleurs, du côté des dames, c’est Clème Mambéké qui a été la première congolaise à franchir la ligne d’arrivée. Sinon, la partie a été remportée par les deux sœurs Kényanes Anièce et Stella Barssosio, suivie de l’Ethiopienne Nestawit Trunen (blessée sur les deux genoux à sa chute pendant le parcours).

La grosse coupe en argent a été remportée par Félicien Muhitir du Rwanda avec la somme de 2.500.000 F CFA et 1.500.000 F CFA chacun pour les deux autres internationaux. Tandis que pour les nationaux, le premier a reçu 2.000.000 F CFA, 1.500.000 F CFA pour le deuxième et 1.000.000 F CFA pour le troisième. Pareil chez les dames.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 13 =