Denis Sasou N'Guesso réconforte le champion national du SMIB 2022

Tenue sous le haut patronage du Président de la République Denis Sassou N’Guesso, la 17e édition du Semi-marathon internationale de Brazzaville (Smib) a tenu ses promesses après deux ans d’hibernation du fait de la pandémie à Covid-19.

C’est avec un engouement particulier que le public brazzavillois à prix d’assaut le boulevard Alfred Raoul en cette matinée du 14 Août pour vivre à nouveau la chaleur du Smib, l’ambiance a été à son paroxysme nourrie par des chants folkloriques et de vieilles gloires de la Rumba congolaise.

Une vue de l’installation

En effet, les 559 sprinters ont répondu présent à ce rendez-vous de l’athlétisme panafricains dont 17internationaux qui ont une fois de plus auréolés par leur performance cette 17e édition.

SUIVEZ LA MÊME ACTUALITÉ E VIDÉO

Trois allocutions ont ponctué la cérémonie de lancement de cette grande course sponsorisée par la Société nationale des pétroles du Congo (Snpc). Le président du comité de direction, Raymond Ibata a dans son discours salué la reprise de la compétition. Tandis que le ministre des sports et de l’éducation physique, Hugues Ngouélondélé invite « les autres sociétés et entreprises établies dans notre pays à associer leur label respectif à l’épanouissement des disciplines sportives de la République du Congo à l’instar de la SNPC en Athlétisme car le champ d’intervention est aussi large que varié dans notre pays qui compte à ce jour 30 fédération nationale. »

Puis, l’honneur est revenu au Président de la République Denis Sassou N’Guesso de donner le ‘‘top départ’’ avec un élan habituel teinté de bon humeur.

Le Président Denis Sassou N’Guesso donne le Top départ

Les sprinters ont alors pris d’assaut les principales artères consignés de ce parcours qui s’étend sur 21,100km.

Au terme de plus d’une heure de course sous la canicule de Brazzaville, les premiers sprinters à franchir la ligne d’arrivée en Hommes sont Geoffrey Kipyego (1h 3min 4s) ; Kaleja Diriba (1h 3min 17s) ; Félicien Muhitira (1h 4min 44s) et en Dames, Lilian Jelagat du Kenya (1h 9min 55s) ; Niguse Mamoemebet d’Ethiopie (1h 14min 26s) ; Agness Jeruto Barsisio du Kenya (1h 18min 55s) pour le compte des internationaux.

plus de 500 athlètes sur le départ

Pour les nationaux, il s’agit des Brazzavillois Kevin Bobando (1h 11min 21s) ; ‘‘Rocho Omélé’’ (1h 11min 24s) ; le dossard 212 (1h 11min 39s) en catégorie Hommes. Chez les dames, Chardevie Missamou (1h 25min 12s) et Julienne Loufoua (1h 29min 6s) toute de Brazzaville; 3e Alida Ngoma de Pointe-Noire (1h 30min 30s).

« Je remercie le Chef de l’Etat pour l’organisation de ce Semi-marathon. En tout cas, je me suis bien préparé au stade la Concorde de Kintele où je passais mes séances d’entrainement. Voilà que cette bonne préparation accompagnée par mon coach a fini par payer. » s’est satisfait le champion national, Kevin Bobando.

Denis Sasou N’Guesso et les championnes nationales du SMIB 2022

Quant à Chardevie Missamou, « je suis très contente puisque la course a été très dure avec les adversaires très compétitive. Je viens de battre une étrangère et avec tout le travail effectué, je suis très contente. »

S’en est suivi la remise des trophées et enveloppes à l’endroit des vainqueurs de cette 17e édition par le Président de la République et autres personnalité dont le premier ministre et les présidents du parlement congolais.

Denis Sasou N’Guesso réconforte le champion international du SMIB 2022

A noter que le représentant d’Ambition Sport et Loisir (ASL), partenaire international du SMIB à profiter de l’occasion pour remettre un trophée de sculpture à Denis Sassou N’Guesso, une coupe en l’honneur du Directeur général de la Snpc ainsi qu’une autre au président du comité de direction du Smib.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 − 1 =