Le Collectif des médias en ligne du Congo (CMLC) aura une place de choix lors de l’atelier de concertation pour la proposition de loi portant sur les nouveaux médias, a exprimé le 02 septembre, le ministre de la communication et des médias, Thierry Moungalla au cours de l’audience accordée à ce collectif.

Cet atelier qui pourrait se tenir en janvier 2021 a pour objectif de faire évoluer la loi 2001, devenue obsolète par rapport à l’avènement des technologies de l’information et de la communication.

Les ‘‘Fake news et la Loi 2001’’, poursuit Thierry Moungalla, pourrait être le thème de la rencontre qui débouchera sur une nouvelle loi qui sera proposée au pouvoir public pour son adoption au parlement.

Le ministre a demandé au collectif de se rapprocher au service habilité pour de plus amples informations sur l’identification et l’immatriculation des médias. « Pour le coût, comptez sur moi. Je verrai avec mes collaborateurs comment y procéder », a-t-il rassuré.

Il a, par ailleurs, exhorté le collectif de poursuivre d’autres démarches auprès des services des Petites et moyennes entreprises (PME).

Les membres du bureau du CMLC et le ministre Thierry Moungalla

Le président du CMLC, Jean Eudes Nganga en compagnie des membres de son bureau a de son côté présenté la plateforme. Il a énuméré les objectifs, a transmis le document administratif au ministre. Ce document comprend entre autres les statuts et le règlement intérieur, le récépissé de sa reconnaissance par le ministère de l’intérieur ainsi que le fichier officiel des 15 organes de presse du collectif.

Jean Eudes Nganga a également soulevé l’épineux problème des démarches administratives pour l’identification et la reconnaissance des organes membres du collectif par le ministère de la communication. Poursuivant, il a signalé que le formulaire existant ne prend en compte que des médias traditionnels avec un coût exorbitant à l’égard des nouveaux médias. Sur ce, il demande un allègement.

Toutefois, il a annoncé la tenue prochaine de l’atelier de validation du plan d’action 2020-2022 et de son budget. Cette rencontre exige bel et bien la présence de tous les promoteurs des organes membres de l’intérieur du pays dans la ville capitale, a-t-il précisé.

1 COMMENT

  1. I’m extremely impressed with your writing skills
    as well as with the layout on your weblog. Is this a paid
    theme or did you modify it yourself? Anyway keep up the excellent quality writing,
    it is rare to see a nice blog like this one nowadays.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 × 29 =