Première réunion du cadre de concertation au siège de l'Union des Syndicats du Congo

L’Union des Syndicats du Congo a lancé ses rencontres du cadre de concertation dans l’objet de mûrir le microprojet ‘‘appui aux femmes victimes de violences économiques : cas des femmes domestiques’’ à Brazzaville.

C’est le 25 octobre dernier que l’USC a tenu la première rencontre (parmi les quatre prévues) à son siège. Ainsi, de nombreux points à l’ordre du jour ont été examinés par les onze participants qui, tous azimuts, ont suggéré les stratégies de sensibilisation efficaces sur les droits des femmes domestiques auprès de leur employeur.

Anne Marie Nzila, Président de l’USC

En effet, l’USC « entend refaire la grande campagne de sensibilisation à travers les médias. » a dit Anne Marie Nzila, président de l’USC à la fin de la réunion qu’elle a dirigée en présence des représentants des pouvoirs public, chef des quartiers et responsables des communautés vulnérables.

Ainsi, la directrice départementale de l’intégration de la femme, Symphorienne Ondzé, est toute satisfaite « de constater les différentes suggestions et contributions des participants qui apporteront du changement dans les travaux en cours (…) car c’est un beau projet.»

Symphorienne Ondzé

Les réflexions issues du cadre de concertation contribuent à l’amélioration des prestations de l’USC et ses partenaires dans la poursuite du microprojet. Puisque ce cadre qui facilite le dialogue entre les parties prenantes, est un des outils d’appui et de suivi du microprojet.

Par ailleurs, les résultats attendus par l’USC à travers ses différentes réunions du cadre de concertation seront placés dans le cadre des échanges d’expertises, aux fins qu’elle corrige les manquements constatés dans le plaidoyer ou la structuration des femmes domestiques.

En rappel, le microprojet ‘‘appui aux femmes victimes de violences économiques : cas des femmes domestiques’’ fait partie des onze microprojets engendrés par le projet ‘‘Agir ensemble pour la défense des droits des minorités et des groupes vulnérables’’ initié par le PCPA. Il a la charge de suivre et d’appuyer les consortiums (USC et autres) dans la mise en place des cadres et la réalisation des activités.

Photo de famille

Notons que la date de la tenue de la dernière réunion est fixée pour le mois de janvier 2020, sauf changement de calendrier.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 − 13 =