30 ans de Canal+ en Afrique : Des offres alléchantes aux abonnés

A l’occasion de ces 30 ans d’activité de Canal+ Afrique, les festivités marquant cet anniversaire seront grandioses au grand bonheur des abonnés durant tout...

Partenariat : Roga Roga, nouvel Ambassadeur de Congo B

Désormais la grande influence et tout le charisme de Roga Roga, la superstar congolaise et patron du groupe Extra Musica Zangul sont liés aux ...

Congo – pisciculture : La Banque mondiale approuve la remise en service de la...

Une délégation de la Banque Mondiale, accompagnée par les cadres du ministère de l'Agriculture, de l'élevage et la Pêche, ont visité ce 29janvier, la...

Congo-RDC : un nouvel accord pour la boucle de l’amitié énergétique

Les Présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo et Antoine Félix Tshisekedi Mulumba de la RDC ont signé le 06 décembre, la déclaration conjointe de...

Canal + : le décodeur HD à 5.000 F CFA

Dans le cadre de la célébration de l’indépendance du Congo, la société Canal + Congo lance la ‘‘promo Lipanda+’’ le 11 août. Le prix...

1ER MAI-USC : QUE LE CONGO REPRENNE LES NÉGOCIATIONS AVEC LE FMI !

L’Union des syndicats du Congo (Usc) que dirige Anne Marie Nzila suggère au gouvernement congolais de reprendre les négociations avec le Fonds monétaire international...

40 ÉLEVES DU LYCÉE CHARLEMAGNE ONT VISITÉ LE TERMINAL A CONTENEURS AU PORT AUTONOME...

Les élèves en classe de terminale du lycée Charlemagne ont pu apprécier le parc à bois de la Société Congolaise de Manutention de Bois...
INFRASTRUCTURES : DENIS SASSOU N’GUESSO SUR LE TERRAIN POUR TOUCHER DU DOIGT LES TRAVAUX DE PAVAGE DES VOIRIES URBAINES A BRAZZAVILLE

INFRASTRUCTURES : DENIS SASSOU N’GUESSO SUR LE TERRAIN POUR TOUCHER DU DOIGT LES TRAVAUX...

Le Président de la République, Denis Sassou-N’Guesso a  été le 03 février encore sur le terrain. C’est la suite des visites des chantiers qu’il...
INTEGRATION SOUS REGIONALE : DENIS SASSOU N’GUESSO A LANCE LES TRAVAUX DE LA ROUTE DOLISIE-KIBANGOU Le Chef de l’Etat congolais a lancé, le 23 janvier, les travaux de construction de la route Dolisie-Kibangou. La cérémonie s’est déroulée au village ‘’Pont du Niari’’, dans le district de Kibangou, en présence des représentants de la CEEAC et de la BAD, ainsi que des populations de la contrée, venues en masse, vivre en direct l’événement. Le gouvernement congolais s’emploie à réaliser son programme de construction des infrastructures, sur toute l’étendue du territoire nationale. Le bien-être des populations et l’intégration de l’Afrique centrale dépendent de la mise en œuvre de ce programme. Cette détermination s’est traduite, le samedi 23 janvier, au village Pont du Niari, avec le lancement, par le par président de la République, Denis Sassou N’Guesso, des travaux de construction de la route Dolisie-Kibangou. Fruit de la coopération multilatérale entre le Congo et la BAD, la route Dolisie-Ndéndé (Gabon), est longue de 272 Km, soit 226 au Congo et 46 au Gabon. Dans sa partie congolaise, cette route est une composante essentielle du plan national de transports (PNT). Du côté du Gabon, elle s’inscrit dans le cadre des documents stratégiques pays (DSP). Ces deux programmes sont appuyés par la CEEAC, selon le ministre congolais de l’aménagement, de l’équipement du territoire et des grands Travaux, Jean-Jacques Bouya. Enumérant les caractéristiques de cette route, le ministre Jean-Jacques Bouya, a fait savoir qu’elle présente, de bout en bout, une chaussée souple de 7,5 mètres de large et de 2 x 2 mètres d’accotement. Elle est assise sur 25 cm de grave latéritique naturelle, 15 cm de grave latéritique de couche de fondation, 20 cm de tout-venant concassé, de couche de base et 5 cm de béton bitumineux de revêtement. La nécessité de respecter le délai d’exécution a conduit à la scission des travaux en deux phases : la première, débutée en mars 2019 est elle-même scindée en deux lots dont le premier porte sur l’aménagement et le bitumage de 32 kilomètres, la construction des ponts sur la Louvakou, ainsi qu’à la construction de la bretelle dans la sous-préfecture de Louvakou. Le second lot de la première phase est consacré à l’aménagement et au bitumage du reste du tronçon du lot n° 1 qui va du PK 32 au PK 93, sur 61 Km. S’agissant de la seconde phase du projet, elle consiste en la construction du tronçon Kibangou-frontière du Gabon, long de 133 Km et intègre également la construction d’un nouveau pont sur la Nyanga. La route Dolisie-Kibangou traverse deux rivières dont les ouvrages de franchissement sont construits sur la Louvakou (54m) et sur le Niari (355m). Ce dernier, signalons-le, est le deuxième du pays de par sa longueur, après celui sur le Kouilou. Le coût total des travaux de la route Dolisie-Kibangou-Frontière du Gabon est estimé à 44 milliards de francs CFA, un co-financement de l’Etat congolais et le Fonds Africain de développement (BAD). Ouvrant la série des allocutions ayant marqué cette cérémonie, Souhaitant la bienvenue au couple présidentiel, le préfet du Niari, M. Baron Frédéric Bouzock a remercié le chef de l’Etat pour le dynamisme et son sens éclairé de développement et de désenclavement de l’arrière-pays qui se traduit par la construction des infrastructures routières. Pour M. Bouzock, c’est un ouf de soulagement que pousseront les populations riveraines dont les localités seront ainsi désenclavées, à l’achèvement de la construction de cette route. C’est une route qui facilitera les mouvements des biens et des personnes aussi bien entre le Congo et le Gabon, qu’à l’intérieur du département du Niari dont les secteurs de production agropastorale se verront boostés. Au terme du geste symbolique marquant le lancement des travaux, le chef de l’Etat a mis le cap sur la localité de Louvakou (Pk 20) où il a mis en service du pont sur la Louvakou, l’un des grands affluents de la rivière Kouilou sur sa rive gauche. A noter que la construction de la route nationale n° 3, section Dolisie-Kibangou s’inscrivent dans la dynamique de développement du pays, impulsée par Denis Sassou N’Guesso depuis quelques années.

INTÉGRATION SOUS RÉGIONALE : DENIS SASSOU N’GUESSO A LANCÉ LES TRAVAUX DE LA ROUTE...

Le Chef de l’Etat congolais a lancé, le 23 janvier, les travaux de construction de la route Dolisie-Kibangou. La cérémonie s’est déroulée au village...
« ENSEMBLE, AGISSONS CONTRE LA CORRUPTION POUR UN MEILLEUR AVENIR » INVITE EMMANUEL OLLITA ONDONGO Le président de la haute autorité de lutte contre la corruption, Emmanuel Ollita Ondongo appelle les acteurs publics et privés ainsi que la société civile à intérioriser l’enjeu de la lutte contre la corruption pour favoriser un développement collectif. Le message est lancé le 07 décembre, en prélude à la journée internationale de lutte contre la corruption que l’humanité célèbrera ce 9 décembre sur le thème « Unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité ». En République du Congo, des efforts sont certes fournis pour éradique le fléau. A l’instar de la mise en place de la haute autorité de lutte contre la corruption, fruit d’un accord entre le FMI et le Congo dans le cadre des reformes du dispositif de lutte contre la corruption, à en croire Emmanuel Ollita Ondongo. Cependant, il souligne que « La corruption lance un si grand défi et ne peut être l’affaire des seuls gouvernants. Le combat contre la corruption devrait requérir la volonté de tous pour améliorer le vivre ensemble de toute la communauté ». Par ailleurs, le Congo est au 165e rang des pays corrompus au niveau mondial selon l’ONG Transparency international. Une révélation devrait attirer l’attention de tout un chacun, lorsque l’on sait que la corruption fait des ravages tant au niveau économique que social. A noter que c’est le 31 octobre 2003 que l’Assemblée générale de l’ONU a adopté la Convention des Nations Unies contre la corruption. Et, le 09 décembre a été déclarée la journée internationale de lutte contre la corruption. Le but est donc de marquer la volonté et la détermination de la communauté internationale de prévenir et de lutter contre le phénomène dévastateur de la corruption.

« ENSEMBLE, AGISSONS CONTRE LA CORRUPTION POUR UN MEILLEUR AVENIR » INVITE EMMANUEL OLLITA...

Le président de la haute autorité de lutte contre la corruption, Emmanuel Ollita Ondongo appelle les acteurs publics et privés ainsi que la société...

Dernières Articles