Le jeune Congolais, gestionnaire commercial et marketeur de formation, l’un des plus expérimentés de sa génération, Ibrahim Ben NOURADINE ne cesse d’apporter du sang nouveau partout où besoin d’un travail de qualité et innovant est exigé. Plusieurs collaborateurs d’Ibrahim Ben NOURADINE le qualifient de « l’homme des défis » qui laisse toujours des empruntes indélébiles, tant dans ses différentes fonctions que dans le social. Cela a su attirer l’attention des curieux qui aimeraient en savoir davantage sur lui. Sa carrière professionnelle Il y a plus d’une décennie qu’il a découvert le monde de l’entreprise. Etant étudiant, il a ainsi passé des stages dans de nombreuses sociétés. Entre autres, à la Laiterie BAYO, en 2010, le jeune stagiaire a su découvrir en lui une passion incommensurable pour le marketing et le management. Un stage d’imprégnation à la SARIS CONGO où il sera mis en lumière à travers le lancement du sucre en buchette en 2011. Puis un autre encore à la Laiterie BAYO en 2012 avec le lancement du produit Cahier BAYO. En 2013, le jeune Ibrahim Ben NOURADINE se voit réveiller en lui l’esprit du Freelancer. Il décide de se mettre à son propre compte en achetant des tonnes de ciment à Pointe-Noire pour les revendre à Brazzaville auprès des grossistes (Dépôt de ciment). Faisant de bons chiffres d’affaires, il s’associe par la suite avec son ami Delon Sincère Michel et se sont lancés dans la vente des conteneurs auprès des particuliers et à des entreprises. L’année suivante, Ibrahim Ben NOURADINE passe 14 mois à SAMBRA GENERAL TRADING, devenu ZEN FOOD qui était à l’époque un gros importateur de farine de Froment du Grand Moulin de France. Un challenge que lui a offert le Consul du Tchad Mahamat-Ahmat DAGO, directeur général de cette entreprise. Avec des méthodes simples mais efficaces, un travail acharné en passant des nuits près des clients, Ibrahim Ben qui va jusqu’à seconder son directeur dit c’est « une aventure qu’il qualifie de prémices pour sa carrière ». Cette carrière bien affirmée et déjà reconnue par les grandes entreprises de la place lui pousse à ne plus s’arrêter. Ibrahim Ben a jugé bon de renouer avec une entreprise avec laquelle il flirte depuis ses années estudiantines. En 2017, le revoilà chez BAYO (Laiterie – Papeterie – Eau Minérale). Cette fois-ci, l’ancien stagiaire est devenu le stratège, la pièce maitresse de la structure. A seulement 27 ans, Ibrahim Ben NOURADINE devient Directeur Commercial et Marketing du groupe BAYO au niveau national. En Septembre de la même année, le voilà chez SN PLASCO – MAYO où il prendra en charge le lancement du projet MAMI NOVA, le yaourt que la SN PLASCO commercialise désormais. Il y passe juste 8 mois puis il démissionne. Depuis lors, Ibrahim Ben NOURADINE est Directeur des ventes et du marketing chez ITE / Vival. L’homme est « un amoureux du travail qu’il en a fait sa passion » comme le disent ces collaborateurs. A ITE/Vival, une entreprise de production et de vente d’eau minérale naturelle, Ibrahim est aujourd’hui reconnu pour avoir bâti un des départements de vente et de marketing le plus compétitif au Congo-Brazzaville. A son crédit, on mettra une campagne de lancement réussie de la marque Vival, l’actuelle eau minérale naturelle la plus consommée sur toute l’étendue du territoire de la République du Congo. Sur ce, l’homme qui chuchote à l’oreille du Directeur Général de Vival a toujours souligné que « le travail est le produit des efforts en symbiose car beaucoup de héros sont dans l’ombre pour lui faire de la place ». Sa hiérarchie, par ailleurs, reconnait son savoir-faire, son calme et sa fougue, un cocktail de la réussite. Son cursus Il sied de noter que tout le savoir-faire d’Ibrahim Ben NOURADINE ne sort pas d’ex-nihilo. C’est le fruit d’un apprentissage tant scolaire qu’universitaire. Il est né le 21 Juillet 1990 à Brazzaville, en République du Congo. Sa mère Rosalie Moukounga, de descendance congolaise est enseignante de formation. Elle a été sa maitresse dès la maternelle, puis son enseignante à l’école primaire. Héritant d’un père très exigeant, Ben TAMBOULA NOURADINE, fonctionnaire du système des Nations Unies (PNUD), le jeune Ibrahim passe l’essentiel de ses études primaires à Pointe Noire. Au lycée sa mère décide de l’inscrire au lycée CHAMINADE de Brazzaville, en série scientifique. En 2009, suite à son échec au Bac D, une année avant, il décide de passer deux diplômes à la fois, en l’occurrence le BAC D et le BAC BG qu’il obtient avec succès. Plutôt que d’aller à l’étranger continuer ses études, il décide en concertation avec son père de passer le concours d’entrée à l’institut supérieur de gestion (ISG) de l’Université Marien NGOUABI. Là, il choisit la Gestion Commerciale & Marketing, une option que son père trouve bon pour lui qui préférait la comptabilité. Au fil du temps, il découvre alors, sa passion pour le relationnel, le management, et discuter avec ses semblables. Il a également poursuivi les études en Management des Organisation à l’Institut de Développement de l'Homme, de l'Entreprise et de Management. Du savoir-faire au faire-savoir La dextérité incarnée par Ibrahim Ben NOURADINE lui a donné plusieurs opportunités relationnelles. Sa compétence nourrie d’une expérience mélangeant théorie et pratique lui donne aujourd’hui un profil de formateur, coach et animateur des conférences sur le développement personnel. D’ailleurs, il est consultant chez Privatis Capital Investissement, où il donne des formations pour le compte du Cabinet. Tout comme aux chefs d’agence du Groupe NSIA à Brazzaville. De nos jours, les esprits sensibles (les curieux) lui voient aux côtés des artistes musiciens, comédiens et autres. Toutefois l’on se demande, qu’est-ce qu’Ibrahim Ben NOURADINE prépare en coulisse comme une cerise sur sa compétence ?

IBRAHIM BEN NOURADINE : UNE DEXTERITÉ INCARNÉE APRÈS UN LONG PARCOURS

Le jeune Congolais, gestionnaire commercial et marketeur de formation, l’un des plus expérimentés de sa génération, Ibrahim Ben NOURADINE ne cesse d’apporter du sang nouveau...

COVID-19 : « LES GENS AIMABLES ENTERRÉS EN SOLITUDE » DIXIT JJB BAREL-M

L’artiste rappeur congolais en devenir, JJB Barel-M déplore malgré lui, l’inhumation sans assistance des grands mentors  de la musique africaine, Manu Dibango et Aurlus...

LES ACTIVITÉS CULTURELLES SONT TOUJOURS INTERDITES

Le secteur culturel est durement touché par la crise sanitaire due au covid-19, avec l'interdiction de rassemblement. Les jeunes artistes manquent d’activité culturelle et...

PEINTURE : L’ART DE PUNCH FAIT RÊVER MALGRÉ TOUT !

Punch est l'un des artistes congolais les plus prometteurs avec un parcours artistique élogieux. En 10 ans de carrière bien remplit, ce jeune peintre...

LE RAPPEUR MHD ATTEINT DU CORONAVIRUS

Le patron de l’Afro-Trap pourrait être libéré de la prison Santé à Paris, suite à sa contamination. Le parquet de Paris donnera sa réponse...

SAINT-EXUPÉRY : L’ENCHANTEMENT DES PETITS SAINTS !

La petite chorale de l’école française au Congo, Saint-Exupéry a livré une prestation de toute beauté, dans la soirée du 17 décembre, dans le...

ACCORDER LES VIOLONS POUR LES FESTIVITÉS DE FIN D’ANNÉE !

Les jeunes artistes du groupe Les Violons de Brazzaville redoublent d’ardeur depuis quelques mois pour être à la hauteur de nombreuses prestations avenirs en...

‘‘LES VIOLONS DE BRAZZAVILLE’’ OU LA PASSION DU SOLFÈGE

La jeunesse de ce groupe composé d’une dizaine d’enfants âgés entre 8 et 16 ans, force le respect à chaque production. C’est donc captiver...

CARUS AHOUÉ, MISS INDÉPENDANCE 2019

Les 19 jeunes filles à la beauté exceptionnelle, venues des départements du Congo se sont rivalisées en charme, élégance, intelligence et expression française sur...

FERNAND MABALA : LA DÉPOUILLE DU ‘‘GRAND MOUMBAFOUNEUR’’ TRÈS ATTENDUE A BRAZZAVILLE…

Décédé le dimanche 4 août à Ivry près de Paris des suites d’une longue maladie, le retour du corps du célèbre artiste congolais est...

Block title

PUBLICITÉ

Dernières Articles