PRESIDENTIELLE 2021 : DES PRIERES EN FAVEUR DE LA PAIX AU CONGO

PRÉSIDENTIELLE 2021 : DES PRIERES EN FAVEUR DE LA PAIX AU CONGO

Un ‘‘culte pour une élection présidentielle apaisée’’ a été célébré ce 13 mars à Brazzaville, à la demande de la division des confessions religieuses...
PRESIDENTIELLE 2021 : LE SOCIAL SELON DSN

PRÉSIDENTIELLE 2021 : LE SOCIAL SELON DSN

Le volet social du projet de société du candidat Denis Sassou N’Guesso a été au cœur de la conférence de presse, co-animée ce 08...
PRÉSIDENTIELLE 2021 : LE RPP VOTERA POUR MATHIAS NDZON

PRÉSIDENTIELLE 2021 : LE RPP VOTERA POUR MATHIAS DZON

Le Rassemblement du Peuple pour le Progrès a affirmé son soutien au candidat de l’opposition Mathias Dzon, leader de l’UPRL. C’est son président Tanguy...

PRÉSIDENTIELLE 2021 : L’ENTRÉE EN CAMPAGNE DE DENIS SASSOU N’GUESSO A POINTE-NOIRE

La place de la République, ex rond-point Lumumba, dans la ville océane a abrité ce 05 mars 2021, le méga-meeting relatif au lancement de...
PRESIDENTIELLE 2021 : LA DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE SOUTIENT LA CANDIDATURE DE DENIS SASSOU N’GUESSO

PRÉSIDENTIELLE 2021 : LA DIASPORA CONGOLAISE DE FRANCE SOUTIENT LA CANDIDATURE DE DENIS SASSOU...

L’entrée en campagne des Congolais vivant en France, initiée le 06 février à Paris par Richard Ossoma-Lesmois, présente un programme de gouvernement dans une...
PRÉSIDENTIELLE 2021 : CRADJ ET JDD ADHÈRENT A LA RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES Les associations apolitiques : Cercle de réflexion et d’action pour le développement de la jeunesse (Cradj) et Jeunesse dynamique pour le développement (Jdd) encouragent la population de Moungali à prendre massivement part à la campagne de révision des listes électorales en cours. A l’occasion d’une descente effectuée ce 03 février à la maison commune de Moungali, le président de ces deux associations, Franck Siolo à la tête d’une forte délégation est venu s’enquérir du bon déroulement des opérations d’enroulement des électeurs. Un échantillon de près d’une centaine de personnes ont été mobilisées pour la circonstance. Le but étant d’une part, de les accompagner à la vérification de leur nom sur les listes électorales affichées. Et, les permettre de procéder à leur identification afin d’obtenir leur carte d’identité d’autres part. Cette implication de Franck Siolo a été saluée par le maire du quatrième arrondissement de Brazzaville, ... qui l’a reçu à son arrivée. Ainsi, après avoir constaté l’engouement de certains et la réticence d’autres citoyens suite aux spéculations autour de ce scrutin majeur prévu le 21 mars prochain, le président du Cradj et Jdd a délivré un message pertinent. Face à la presse, Franck Siolo souligne « Nous constatons que nous avons beaucoup d’hommes et de femmes qui n’avaient pas encore vérifié leur situation sur les listes électorales. Beaucoup n’étaient encore inscrits. Nous avons donc voulu dynamiser ces personnes-là à vouloir venir s’inscrire parce qu’il s’agit là d’une étape importante dans le processus électoral. Une étape qui permettra à tous ceux qui se seront inscrits de bénéficier des cartes électeurs et de pouvoir exercer librement leur acte civique ». En effet, Franck Siolo est convaincu que les forces vives ont un rôle majeur à jouer dans ce processus au-delà des obédiences politiques déjà très actives sur le terrain. Par ailleurs, il affirme « j’ai senti cet appel au niveau de la jeunesse de pouvoir s’engager effectivement dans cette inscription sur les listes électorales pour voter massivement le 21 mars prochain ». Enfin, il exhorte les populations encore sceptiques à ne pas se dérober à accomplir cet acte sacré qui est l’élection du futur président de la république. « ... au-delà de tout ce qu’on peut dire, le vote contribue à l’émancipation de la personne et l’aide à participer à la vie de la nation et même au développement de la Démocratie. Donc le scepticisme n’est pas une bonne chose parce que ça conduit à un taux d’abstention élevé. On n’en a pas besoin, il faut qu’on s’exprime ! » a-t-il martelé.

PRÉSIDENTIELLE 2021 : CRADJ ET JDD ADHÈRENT A LA RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES

Les associations apolitiques : Cercle de réflexion et d’action pour le développement de la jeunesse (Cradj) et Jeunesse dynamique pour le développement (Jdd) encouragent la...
PRÉSIDENTIELLE 2021 : LES ÉLUS LOCAUX DE LA MAJORITÉ PRESIDENTIELLE S’Y ENGAGENT ! Les conseillers municipaux de Brazzaville, constitués en collectif, appellent les populations à prendre massivement part au processus d’enrôlement des électeurs en vue du scrutin présidentiel du 21 mars prochain. L’invite a été formulée le 03 février à la mairie centrale lors du lancement de la campagne de sensibilisation citoyenne pour l’inscription aux listes électorales. La circonstance a connu un seul discours lu par le conseiller Michel Arnaud Ngakala, coordonnateur de ce collectif. Ce dernier, très enthousiaste, a interpelé ses collègues de s’impliquer pleinement auprès des populations brazzavilloises au fin de les inciter à s’inscrire en grand nombre sur les listes électorales. Dans son allocution, Michel Arnaud Ngakala a également rappelé les critères à remplir par tout électeur. « Quatre conditions sont exigées pour exercer son droit de vote : être de nationalité congolaise ; jouir de ses droits civiques et politiques ; être âgé d’au moins dix-huit ans révolu et s’inscrire sur la liste électorale » a-t-il signifié. Ainsi, pour atteindre leur objectif, les élus locaux vont prendre d’assaut chaque artère de la capitale afin de susciter l’intérêt des populations pour cette campagne d’enrôlement. Et, en si peu de temps, Michel Arnaud Ngakala rassure de démontrer la force des élus locaux de la majorité présidentielle par leur capacité à mobiliser le plus grand nombre d’électeurs pour assurer la victoire de leur ‘‘Champion’’, le candidat Denis Sassou N’Guesso. En outre, ce dernier a exhorté sur l’observation et la préservation de la paix au cours de cette période électorale. Selon lui, « il est donc nécessaire de rappeler à tous les citoyens et responsables politiques, l’importance de la paix et de la stabilité dans le pays pendant tout le processus électoral. Nous les invitons à œuvrer pour la paix ». Notons qu’un folklore de tam-tams et de danse traditionnelle exécuté par un groupe de percussionnistes a planté le décor et l’ambiance de la cérémonie.

PRÉSIDENTIELLE 2021 : LES ÉLUS LOCAUX DE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE S’ENGAGENT !

Les conseillers municipaux de Brazzaville, constitués en collectif, appellent les populations à prendre massivement part au processus d’enrôlement des électeurs en vue du scrutin...
INFRASTRUCTURES : DENIS SASSOU N’GUESSO SUR LE TERRAIN POUR TOUCHER DU DOIGT LES TRAVAUX DE PAVAGE DES VOIRIES URBAINES A BRAZZAVILLE

INFRASTRUCTURES : DENIS SASSOU N’GUESSO SUR LE TERRAIN POUR TOUCHER DU DOIGT LES TRAVAUX...

Le Président de la République, Denis Sassou-N’Guesso a  été le 03 février encore sur le terrain. C’est la suite des visites des chantiers qu’il...
Albert Oniangué a annoncé officiellement sa candidature au cours d'une conférence de presse qu'il a animée le 01 février à Brazzaville en vue du scrutin présidentiel de mars 2021. Colonel à la retraite et ancien homme de main de Denis Sassou Nguesso, Albert Oniangué est devenu au fils des années un serviteur de Dieu. Ce 01 février 2021, il est enfin sorti de son silence afin de rendre public son onction de briguer le fauteuil présidentiel. Face à la presse nationale et internationale, Albert Oniangué a d'emblée peint le tableau sombre de la gouvernance de l'actuel régime. Selon le candidat indépendant, le Congo traverse depuis quelques années une réalité socio-économique bourrée d'incohérences au grand' âme du congolais lamda qui paie peine à subvenir à ses besoins. Albert Oniangué fait surtout allusion à la crise financière qui frappe de plein fouet le Congo depuis 2014. Une crise dont les autorités peinent à trouver une issue favorable jusque-là à en croire l'orateur. C'est sans nul doute en partant de ce diagnostic qu'Albert Oniangué propose le Congo de ses rêves qu'il entend construire du triptyque pensée, foi et action. Tout en mettant un accent sur la mobilisation de l'élite congolaise en vue d'une paix sociale durable. L’ancien garde du corps de Denis Sassou N’Guesso promet dans cette même logique l'accès à l'éducation et la santé pour tous, avant de déclarer « je veux être le président d'une Nation Unie... Je ne trahirai, je ne mentirai ». En plus de ce serment, Albert Oniangué a laissé entendre que sa candidature n'est le fruit d'un calcul politicien. Mais un appel de Dieu afin de donner un souffle nouveau à la République du Congo. « Je ne m'attarderai pas sur le passé ni sur le bilan de Denis Sassou Nguesso » lâche-t-il tout sourire. Le candidat Albert Oniangué exhorte enfin tous les Congolais en âge de voter à participer au processus de révision des listes électorales en cours depuis le 07 janvier dernier.

ALBERT ONIANGUÉ SE PORTE CANDIDAT A LA PRÉSIDENTIELLE

Albert Oniangué a annoncé officiellement sa candidature au cours d'une conférence de presse qu'il a animée le 01 février à Brazzaville en vue du...

CONGO : 2021, ANNÉE D’ESPOIR !

Nonobstant la crise sanitaire due au covid-19, le couple présidentiel a observé le rituel de présentation des vœux ces 04 et 05 janvier aux...

Block title

PUBLICITÉ

Dernières Articles