Advertisement
PRESIDENTIELLE 2021 : EL HADJ DJIBRIL BOPAKA MISE SUR UN SCRUTIN APAISE Le président du conseil islamique du Congo, El Hadj Djibril Bopaka se dit satisfait des conclusions de la concertation politique de Madingou au cours d’un échange ce 03 décembre avec la presse. A l’occasion d’un point de presse animé à Brazzaville, El Hadj Djibril Bopaka est revenu sur le bien fondé des assises de Madingou tenues du 25 au 26 novembre dernier. Il se félicite de la qualité des débats et de l’ambiance qui a prévalu entre différents acteurs politiques et ceux de la société civile. Face à la communauté musulmane du Congo, il a signifié que le dialogue de Madingou est « un pont vers les élections libres et apaisées » avant d’ajouter « nous sommes partis à l’essentiel dans le sens que nous avons une obligation de la constitution avec des délais qui sont déjà connus ». En dépit de son satisfécit, le président du conseil islamique du Congo souligne les quelques irrégularités liées à cette grand-messe. Le cas de certaines doléances non prises en compte pourtant formulées dans le sens d’assainir le fichier électoral, constituant la pomme de discorde à l’orée de chaque bataille électorale. A l’instar « de la question de la biométrie qui nécessite beaucoup de temps dans le processus de sa mise en place ».

PRÉSIDENTIELLE 2021 : EL HADJ DJIBRIL BOPAKA MISE SUR UN SCRUTIN APAISÉ

Le président du conseil islamique du Congo, El Hadj Djibril Bopaka se dit satisfait des conclusions de la concertation politique de Madingou au cours...

OSCAR EWOLO, CONQUÉRANT EN CHRIST

L’ancien footballeur professionnel et capitaine des Diables rouges du Congo, devenu pasteur des ‘‘Centres Christ Refuge pour Tous’’ est à Brazzaville pour animer la...

Block title

PUBLICITÉ

Dernières Articles